Édouard Philippe: "L’élection n’est pas jouée. Il peut encore se passer des choses"

"Gouverner, cela s’apprend. Mais pas à l’école. Gouverner, cela fait peur. Avant, pendant, après. Gouverner, c’est choisir. Choisir, c’est renoncer. Gouverner, c’est composer. Avec l’inattendu, le tragique, le réel. Il faut beaucoup d’humilité pour gouverner. Oui, il m’est arrivé de dire : ‘Je ne sais pas…’"

Dorian de Meeûs et Francis Van de Woestyne
Édouard Philippe, ancien Premier ministre français et maire du Havre.
Édouard Philippe, ancien Premier ministre français et maire du Havre. ©Ennio Cameriere
Mardi soir, la tribune des Grandes Conférences catholiques était occupée par Édouard Philippe, ancien Premier ministre français, maire du Havre, qui a offert au public une magistrale leçon sur l’art de gouverner. Avec rigueur, humour, révélant la tendresse qu’il a toujours éprouvée...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet