Candidat absent, glu dans un bureau de vote... Ces moments insolites du premier tour de la présidentielle française

Comme chaque année, le scrutin présidentiel amène avec lui son lot de surprises et de moments insolites.

Candidat absent, glu dans un bureau de vote... Ces moments insolites du premier tour de la présidentielle française
©AFP

Ce dimanche 10 avril, les Français se rendent aux urnes pour déterminer les deux candidats qui s'affronteront au second tour de la présidentielle. Si cette journée électorale s'est déroulée sans heurts, quelques incidents et moments insolites ont tout de même émaillé le scrutin.

Hidalgo absente des cartons à Pau

Dans un bureau de vote de Pau, dans le Sud-Ouest de la France, les électeurs n'ont pas été en mesure de voter pour Anne Hidalgo pendant près de deux heures. Les bulletins de la candidate socialiste, restés dans un carton, n’ont pas été proposés à l'ouverture du bureau, à 8h.

C'est seulement peu avant 10h que l'erreur a été découverte, expliquent nos confrères de Sud-Ouest.

La déléguée locale, chargée de vérifier la régularité des opérations de vote, a ainsi averti le président du bureau, qui a immédiatement corrigé l'erreur.

Des files interminables découragent les électeurs à Paris

Dans un bureau de vote parisien, il fallait faire plusieurs heures de file avant de pouvoir voter, rapporte la journaliste française Salomé Saqué. Ces longues heures d'attente ont visiblement découragé certains électeurs, qui ont préféré rebrousser chemin.

Pour la journaliste de Blast, ces problèmes d'organisation posent un "problème démocratique évident".

D'autres électeurs témoignent d'une attente interminable dans d'autres bureaux de vote, comme dans le 18e arrondissement de Paris. Sur France Info, un internaute fait également état d'un temps d'attente de 2 heures à Nuremberg.

De la glu injectée dans la serrure d'un bureau de vote

Dans l'Aisne (Hauts-de-France), c'est une autre surprise de taille qui attendaient les responsables du bureau de vote de Watigny.

A leur arrivée sur place, ils ont découvert que de la glu avait été injectée dans la serrure de la porte d'entrée du bureau, rapporte L'Aisne Nouvelle. L'accès principal du bureau était donc impraticable, mais heureusement, l'accès par la porte arrière restait possible. Le bureau a donc finalement pu ouvrir à 8 heures, comme prévu.

L'auteur du méfait n'a, pour l'heure, pas pu être identifié.

Des banderoles en hommage à Yvan Colonna en Corse

Devant le bureau de vote de Bastia, en Haute-Corse, des banderoles en hommage à Yvan Colonna ont été installées, rapportent nos confrères de France 3. "On ne va pas empêcher les gens de voter mais c'était important de marquer le coup", déclare Battista Pieri, président du mouvement indépendantiste Ghjuventù Libera.

Pour rappel, le militant indépendantiste corse Yvan Colonna est décédé le 21 mars des suites d'une agression en prison, ce qui avait soulevé une vague d'indignation sur l'île de Beauté.