"Je suis convaincu qu'il sera présent au second tour": ambiance dans les différents QG des candidats à l'Elysée (VIDEOS)

Les candidats à l'Elysée organisent des soirées électorales aux quatre coins de Paris.

En ce premier tour de l'élection présidentielle française, la fin de journée risque d'être animée dans la capitale française. En effet, la majorité des candidats dans la course à l'Elysée organisent des soirées électorales à Paris où convergent membres du parti, militants et journalistes.Tour d'horizon avec nos correspondants présents sur place.

Eric Zemmour dans le 5e arrondissement

Quelques journalistes, badauds et policiers arrivaient tranquillement au cœur du 5ème arrondissement de Paris, ce dimanche vers 18h.

Eric Zemmour organise sa soirée électorale à la Maison de la Mutualité, là même où Nicolas Sarkozy, battu à la présidentielle, avait reconnu sa défaite le 6 mai 2012.

"Je suis convaincu qu'il sera présent au second tour": ambiance dans les différents QG des candidats à l'Elysée (VIDEOS)
©LDC



Devant le bâtiment, Patrick et son fils Adrien, 19 ans, sont venus assister pour la première fois de leur vie à une soirée électorale : "Je suis convaincu qu'Éric Zemmour sera présent au second tour. J'ai fait quatre de ses meetings, on était des dizaines de milliers !", s'enthousiasme le fils, originaire d'une ville de 17.000 habitants des pays de la Loire.

"Zemmour a réussi à réconcilier les électeurs de LR et du RN. J'aime sa sincérité, son discours franc et direct. Il a fait une excellente campagne", renchérit le père, qui avait jusque là toujours voté pour Marine le Pen.

Marie et Sébastien, la trentaine, se sont aussi déplacés d'Eure et Loire: "J'aime le conservatisme d'Éric Zemmour, ses valeurs traditionnelles. Il est dans le réel, pas dans l'idéologie", commente l'un deux. "On a voté Sarkozy en 2012, le Pen en 2017. On ne croit pas aux sondages, ce soir on peut très bien avoir Mélenchon et le Pen en tête, ou peut-être même le Pen et Zemmour !"

Sarah, 21 ans, fille d'un élu local socialiste du Pas-de-Calais, est également venue afficher son soutien au candidat de "Reconquête!". "Je suis ici ce soir parce que c'est très important de s'investir dans la vie de notre pays, en tant que citoyen", explique la jeune femme. "Zemmour est le seul candidat réellement patriote, pas comme Macron qui apprend à découvrir les français à la fin de son mandat".

Macron au Parc des expositions, dans le 15e

Le président-candidat Emmanuel Macron a lui choisi le hall 6 du Parc des expositions de la porte de Versailles comme lieu de rassemblement. Ce QG, situé dans le 15e arrondissement de Paris, voyait également affluer ses premiers militants vers 19h.

Au vu des premiers résultats, qui présagent une victoire du candidat LREM, l'ambiance risque d'être au beau fixe dans le Sud de Paris ce soir.

Mélenchon au Cirque D'hiver

Les partisans de Jean-Luc Mélenchon commençaient également à affluer à son QG, situé au Cirque d'Hiver, dans le 11e arrondissement de Paris. "On est là, et même si Macron ne veut pas, nous on est là!", entonnaient les militants, selon notre journaliste présent sur place.

"Tant qu'on n'a pas les chiffres définitifs je suis pleine d'espoir", commentait une partisane de La France Insoumise. "On le sent bien... avec un vrai débat au premier tour, sur la justice sociale".

Le scénariste français Bruno Gaccio, également présent au Cirque d'Hiver, ne voulait pas encore commenter les résultats. Mais les tendances sortie d'urnes publiées en Belgique le laisse déjà un peu amer... "Mais rien n'est définitif ! On est là", entendait-on dans les alentours.

Pécresse à deux pas de l'Assemblée nationale

La candidate Valérie Pécresse (Les Républicains) a, elle, réuni ses troupes à la Maison de la Chimie, dans le 7e arrondissement, à deux pas de l’Assemblée nationale.

Malgré des premières tendances défavorables, les militants présents étaient plutôt optimistes, selon notre correspondante sur place.

Le Pen en plein coeur du Bois de Vincennes

La tension montait également dans le QG de Marine Le Pen, installé dans le parc Floral, près du château de Vincennes.

Beaucoup de médias étaient présents pour accueillir la candidate du Rassemblement National. Au total, 380 journalistes ont demandé une accréditation, précise France Info.

Sur le même sujet