Présidentielle française: les Verts moins chauds que le climat

Le candidat écologiste Yannick Jadot a donné un discours d’une dizaine de minutes dans lequel il a exprimé sa “fierté” avant d’évoquer sa défaite. Reportage.

Jacques Besnard, envoyé spécial à Paris
"Cela ressemble aux municipales de 1977", s'enthousiasmait Julien Bayou après les élections municipales de 2020. Le secrétaire national d'Europe Écologie-Les Verts (EELV) comparait la vague verte historique dans les grandes villes françaises (Lyon, Bordeaux, Strasbourg, Grenoble…) à la vague de l'Union de la gauche qui...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet