"Brûle la droite", "guerre sociale" ... : des débordements à Rennes après l'annonce des résultats de l'élection présidentielle

Des débordements sont à déplorer dans la ville française de Rennes en Bretagne, après l'annonce des résultats du premier tour de l'élection présidentielle.

"Brûle la droite", "guerre sociale" ... : des débordements à Rennes après l'annonce des résultats de l'élection présidentielle
©TWITTER

Plusieurs centaines de personnes, principalement des jeunes, se sont rassemblés et scandé des slogans anticapitalistes et antifascistes, selon les médias locaux. Environ 500 personnes, essentiellement des jeunes, ont défilé dans les rues du centre-ville en scandant des slogans anticapitalistes et anti-fascistes. "La jeunesse emmerde le fascisme national, Le Pen dynastie fasciste", "Brûle la droite", "guerre sociale" ou encore "Pinault exécution", en allusion à l'homme d'affaires breton, pouvait-on lire sur des tags inscrits sur des façades.

Du mobilier urbain a été détruit et des vitrines d'agences bancaires ont été dégradées, a également constaté l'AFP.

La maire socialiste de Rennes Nathalie Appéré a réagi à ces violences sur son compte twitter.

"Je condamne fermement les dégradations commises ce soir dans le centre-ville de Rennes. La démocratie, ce n'est pas et ce ne sera jamais la violence ni le vandalisme".