Présidentielle française: après la défaite, la banqueroute?

Les grandes forces politiques de la Ve République sont appelées à se serrer la ceinture, et ce dans le meilleur des cas.

Laure de Charette, correspondante en France
Présidentielle française: après la défaite, la banqueroute?
©Montage AFP
Il n’y a pas que les caisses de la France qui sont vides. Celles d’une partie de ceux qui aspiraient à la diriger le sont également… Sur les douze candidats à l’élection présidentielle, huit n’ont pas atteint la barre fatidique des 5 % de voix. La règle est sans appel : si un candidat est au-dessus de ce score, il est remboursé de ses frais de campagne à hauteur...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité