Election présidentielle française 2022: la "vraie inconnue" du second tour

Conséquence d’une recomposition politique encore très instable et inédite sous la Ve République, les deux finalistes de la présidentielle se retrouvent obligés d’aller conquérir une partie de l’électorat insoumis, estime le politologue.

Simon Blin, pour Libération
Macron, Le Pen, Mélenchon : si trois grandes forces partisanes ont dominé ce premier tour, et même consolidé leur socle électoral depuis 2017, rien ne dit que le tripartisme...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet