Présidentielle 2022: comment seraient départagés les candidats en cas d'égalité au second tour ?

Ce dimanche 24 avril, les Français se rendent aux urnes dans le cadre du second tour de l'élection présidentielle 2022. Ces derniers devront choisir entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron. Mais que se passerait-il si les deux candidats récoltaient le même nombre de voix ?

Les Français devront voter ce dimanche 24 avril pour Emmanuel Macron (candidat de La République en Marche) ou Marine Le Pen (candidate du Rassemblement national), dans le cadre du second tour de l'élection présidentielle française 2022.
Les Français devront voter ce dimanche 24 avril pour Emmanuel Macron (candidat de La République en Marche) ou Marine Le Pen (candidate du Rassemblement national), dans le cadre du second tour de l'élection présidentielle française 2022. ©AFP

Le scénario n'a jusqu'à présent jamais eu lieu. Il est si peu probable que la Constitution française ne l'évoque pas. Pourrions-nous y assister en 2022 ?

Pour rappel, Emmanuel Macron est arrivé en tête du premier tour, ce 10 avril, avec 27,8% des suffrages, avec 9 783 058 voix exprimées en sa faveur. Marine Le Pen, candidate du Rasemblement Natonal (RN, ex-FN), a terminé le premier tour à la seconde place avec 23,1% des voix, soit 8 133 828 bulletins déposés en sa faveur dans les urnes de la République.

L'écart était donc assez serré entre les deux candidats au terme de ce 1er tour. Imaginons doncq u'au terme de ce second tour de la présidentielle française 2022, qui oppose Emmanuel Macron (candidat à un second quinquennat) à Marine Le Pen (qui a déjà tenté d'accéder à l'Elysée en 2017, déchue face au même Macron), les deux candidats arrivent à égalité. Qu'adviendrait-il ?

Un retour aux urnes ?

En cas d'égalité parfaite (50%-50%) des suffrages exprimés, c'est le conseil constitutionnel qui aurait la main pour déterminer la marche à suivre. La seule solution pour un "scrutin équitable" serait qu'il commande de procéder à un nouveau vote, comme l'indiquait Guy Carcassonne, constitutionnaliste décédé en 2013 qui s'était penché sur cette question, et Pascal Jan, professeur de droit public à l'IEP de Bordeaux, interrogé par le Parisien.

En pratique, cela signifierait que la population devrait à nouveau aller voter. Une nouvelle campagne s'ouvrirait donc, laissant à nouveau l'occasion aux deux candidats de tenter à tout prix de convaincre les Français de leur accorder leur voix.

Une autre possibilité mais très peu probable

Pour les élections locales françaises (municipales, régionales, législatives), c'est le candidat le plus âgé (ou la liste avec la moyenne d'âge la plus élevée) qui remporte l'élection en cas d'égalité. Cette règle ne s'applique pas pour la présidentielle française et le Conseil constitutionnel n'envisage nullement de la transposer à ce scrutin. Mais, dans le cas encore jamais rencontré d'une égalité parfaite au second tour de la présidentielle 2022, c'est Marine Le Pen qui l'emporterait si l'âge venait à être pris en compte pour le résultat final. La candidate du RN est âgée de 53 ans, tandis que le candidat de LREM est âgé de 44 ans.

Ce que disent les derniers sondages

Les résultats du second tour de la présidentielle seront communiqués dimanche, sur le coup de 20h. Vue de Belgique, cette élection ne contraint pas les médias belges à s'astreindre à la règle du silence médiatique imposée aux médias français avant 20h. C'est la raison pour laquelle vous pourrez retrouver, ce dimanche 24 avril, des sondages et premiers résultats sur les sites des médias belges, comme celui

La Libre Belgique

.

Dans les derniers sondages

, l'écart se creuse entre les deux candidats à la présidentielle française 2022. Emmanuel Macron est crédité de 56% des intentions de votes, tandis que Marine Le Pen récolte 44% de voix.

Sur le même sujet