Angers : sondages et résultats de l’élection présidentielle 2022 en direct

Ce dimanche 24 avril aura lieu le deuxième tour de scrutin de l'élection présidentielle, au cours duquel plus de 48 millions de Français et Françaises iront voter. Mais quels sont les résultats à Angers ? Et que disent les sondages de la présidentielle 2022 pour le second tour ?

La candidate du Rassemblement national (RN) Marine Le Pen et le président et candidat du parti La République en Marche (LREM) Emmanuel Macron, qui s'affrontent au second tour de la présidentielle française
La candidate du Rassemblement national (RN) Marine Le Pen et le président et candidat du parti La République en Marche (LREM) Emmanuel Macron, qui s'affrontent au second tour de la présidentielle française ©Belga
MDT

Les résultats et sondages du deuxième tour de la présidentielle 2022 à Angers

>> Retrouvez l'ensemble de nos articles sur l'élection présidentielle (analyses, résultats, sondages) dans notre section dédiée

>> Retrouvez les résultats en détail du département de Marne-et-Loire sur le site du Gouvernement

>> Retrouvez les résultats en détails d'Angers ici

Comment les Angevins ont-ils voté au premier tour de l'élection présidentielle 2022 ?

Le dimanche 10 avril, les Angevins ont voté pour le premier tour de l'élection présidentielle 2022 . Les premières estimations de résultat ont été annoncées dans la soirée, à 20h, et sont édifiantes. 66 622 votants sur 92 523 inscrits se sont déplacés dans les urnes à Angers, ce qui correspond à un taux de participation de 72,01 %. Inversement, le taux d'abstention s'élève donc à 27,99 %. Il est légèrement plus élevé que lors de l'élection présidentielle de 2017. A l'époque, 27,04 % des électeurs s'étaient abstenus.

Les estimations de résultat ont placé Emmanuel Macron, le président sortant et leader du mouvement La République En Marche, en tête, avec 33,83 % des suffrages exprimés. Le candidat d’extrême gauche Jean-Luc Mélenchon qui mène La France Insoumise l'a suivi d’assez près avec 27,21 % des voix. Marine Le Pen, du Rassemblement National, a largement été distancée avec seulement 11,50 % des voix, tout comme le candidat d’Europe-Ecologie Les Verts, Yannick Jadot (8,32 % des voix). Sont ensuite venus Éric Zemmour du parti Reconquête (5,89 % des voix) et Valérie Pécresse du parti Les Républicains (5,01 % des voix), derniers candidats à dépasser la barre fatidique des 5 %. Dans la queue du classement, on a trouvé Anne Hidalgo (2,34 % des voix), Fabien Roussel (1,87 % des voix), Jean Lassalle (1,65% des voix), Nicolas Dupont-Aignan (1,56 % des voix), Philippe Poutou (0,78 % des voix) et Nathalie Arthaud (0,49 % des voix).

Pourquoi les médias belges sont-ils autorisés à publier les estimations de résultats de la présidentielle ?

C'est devenu habituel. Lors de toutes les élections présidentielles, les médias belges relaient des estimations de résultats, alors même que la loi française l'interdit. En effet, l'article 2 de la loi électorale du 19 juillet 1977 interdit « toute publication, diffusion ou commentaire de nouveaux sondages » qui se rapportent à l'élection en cours, entre le vendredi à minuit et le dimanche à 20h. Tout manquement à cette règle est sévèrement puni de plusieurs dizaines de milliers d'euros d'amende. Cependant, cette loi n'est en fait valable que dans l'Hexagone. Cela signifie que les pays étrangers, et donc la Belgique en particulier, peuvent impunément diffuser des estimations de résultats lors des soirées électorales. Les tendances publiées par les médias belges se basent sur les sources des médias français. A savoir les principaux instituts de sondage. Certes, ces derniers ont juré qu'ils ne réaliseraient pas de sondages sortie des urnes et ne fourniraient de premières appréciations qu'après la fermeture de tous les bureaux de vote, à 20h. Mais des estimations tombent tout de même lors de la journée, qui permettent de dégager des tendances, plus ou moins fiables. Beaucoup de Français connaissent cette astuce et se connectent en masse sur les sites internet des médias belges .

Comment s’est déroulée l’élection présidentielle 2022 en France ?

Les élections présidentielles françaises sont composées de deux tours. Cette années, ils ont eu lieu les 10 et 24 avril 2022. Elles permettent d'élire, pour un mandat de cinq ans, le prochain président de la République française. Cette élection constitue la douzième de la Vème République et la onzième au suffrage universel direct (depuis le référendum de 1962). La première phase est la sélection des différents candidats. Des élections primaires ont eu lieu dans plusieurs formations politiques. Fabien Roussel a été désigné candidat en mai 2021, après une consultation interne du Parti communiste français. La Primaire de l'écologie a permis de choisir Yannick Jadot comme candidat d'Europe-Ecologie Les Verts, en septembre 2021. Anne Hidalgo a été intronisée par la Primaire socialiste d'octobre 2021. Le congrès des Républicains a permis de qualifier Valérie Pécresse, alors que la Primaire populaire a sélectionné Christiane Taubira. Précisons que d'autres candidats ont pu se déclarer d'office, avec le soutien de leur mouvement : Emmanuel Macron , Nathalie Arthaud, Jean Lassalle, Marine Le Pen, Éric Zemmour, Jean-Luc Mélenchon, Philippe Poutou et Nicolas Dupont-Aignan.

Le 7 mars 2022, le Conseil constitutionnel a publié la liste des 12 candidats retenus, qui remplissaient les conditions énoncées (notamment les 500 parrainages d'élus). Trente-quatre personnes ont donc été éliminées en cours de route, dont Christiane Taubira et Arnaud Montebourgqui ont préféré abandonner.

La campagne officielle a pu débuter officiellement le 28 mars, soit deux semaines avant le premier tour. A partir de là, le temps de parole de chaque candidat a été précisément décompté afin d'être équitable, alors qu'auparavant, sa répartition suivait les résultats des principaux sondages. Emmanuel Macron a joui d'une popularité marquante dans ces derniers, grâce notamment à l'invasion de l'Ukraine par la Russie, qui a rendu indispensable l'unité au sein de la Nation, aux yeux des électeurs. Cet évènement géopolitique majeur a, par ricochet, impacté négativement Valérie Pécresse et Éric Zemmour qui ont inéluctablement chuté dans les sondages. La candidate des Républicains n'a certes pas été aidée par sa prestation au meeting du Zénith de Paris, jugée désastreuse. Un vote utile a donc bénéficié à Marine Le Pen , qui souhaite rassembler les électeurs de droite, alors que la candidate était virtuellement donnée au coude à coude avec le président de Reconquête dans les sondages de février. A gauche, Jean-Luc Mélenchon a également profité d'un report des électeurs de gauche, qui mine les candidatures d'Anne Hidalgo et Yannick Jadot.

Finalement, le scrutin du premier tour a eu lieu le 10 avril 2022. Les premières estimations de résultat ont été publiées dans la soirée. Emmanuel Macron, le président en exercice, a été donné en tête, avec 27,85% des voix, suivi par Marine Le Pen, qui a obtenu 23,15 % des suffrages exprimés. Jean-Luc Mélenchon a échoué de peu, aux portes du second tour : crédité de 21,95 % des voix, il ne lui en manquait que quelques centaines de milliers. Loin derrière, Eric Zemmour (7,07 % des bulletins de vote) et Valérie Pécresse (4,78 %) ont été extrêmement déçus. La candidate des Républicains n'a même pas dépassé le palier des 5 % et devra financer elle-même sa campagne. Emmanuel Macron et Marine Le Pen se sont donc qualifiés pour le second tour de l'élection présidentielle 2022. Après l'annonce des résultats, Yannick Jadot et Anne Hidalgo ont appelé leurs électeurs à voter pour Emmanuel Macron. Fabien Roussel et Jean-Luc Mélenchon ont affirmé, quant à eux, qu'il fallait faire barrage à l'extrême droite, tandis que Valérie Pécresse a clamé qu'elle voterait pour Macron. Seuls Éric Zemmour et Nicolas Dupont-Aignan ont appelé à voter pour Marine Le Pen. Le second tour de l'élection présidentielle française aura lieu le 24 avril 2022.

Quelle est l’orientation politique d'Angers ?

Angers est historiquement classée au centre-gauche de l'échiquier politique. De manière générale, les listes d'extrême droite obtiennent donc dans la cité du château du Roi René des scores nettement inférieurs au reste de l'Hexagone. Lors de l'élection présidentielle de 2017, c'est Emmanuel Macron qui est arrivé en tête au second tour, avec 82,55 % des voix, très loin devant Marine Le Pen. Aux élections européennes de 2019, la liste de La République en Marche l'a emporté avec 28,16 % des voix, suivie par les écologistes. Aux élections régionales de 2021, la liste d'union de la gauche a obtenu 43,97 % des suffrages exprimés, devant l'Union de la Droite et du Centre avec 42,38 % des voix. Bref, les Angevins restent des hommes et des femmes de gauche.

Sur le même sujet