Marseille : sondages et résultats de l’élection présidentielle 2022 en direct

Le premier tour de l'élection présidentielle française s'est tenu le 10 avril 2022 : 48,7 millions d'électeurs ont été invités à se déplacer aux urnes pour élire leur nouveau Président. Mais quels sont les résultats à Marseille ? Et que disent les sondages de la présidentielle 2022 pour le second tour ?

La candidate du Rassemblement national (RN) Marine Le Pen et le président et candidat du parti La République en Marche (LREM) Emmanuel Macron, qui s'affrontent au second tour de la présidentielle française
La candidate du Rassemblement national (RN) Marine Le Pen et le président et candidat du parti La République en Marche (LREM) Emmanuel Macron, qui s'affrontent au second tour de la présidentielle française ©Belga
MDT

Les résultats et sondages du second tour à Marseille

>> Pour découvrir les résultats, sondages et analyses politiques en direct, rendez-vous sur notre section dédiée

>> Retrouvez, le lendemain des élections, tous les résultats officiels de Marseille pour le premier et second tour de l'élection sur le site du gouvernement

Quels sont les résultats définitifs du premier tour de l'élection présidentielle française à Marseille ?

Les résultats définitifs du premier tour de l’élection présidentielle 2022 sont tombés à Marseille. Et c’est Jean-Luc Mélenchon, leader du mouvement de La France Insoumise, qui est arrivé en tête, lors du scrutin du dimanche 10 avril dernier. Dans la cité phocéenne, le taux de participation s’est élevé à 68,03 %. A contrario, le taux d’abstention était donc de 31,97 %. Il s’agit concrètement de 354 016 électeurs qui ont décidé de bouder les urnes. Ce chiffre est en forte hausse par rapport aux précédentes élections présidentielles françaises de 2012 et 2017. En 2017, l’abstention s’élevait à 25,46 % au premier tour. En 2012, c’était 21,75 %. Bref, cette évolution dénote d’une lassitude croissante de la population marseillaise vis-à-vis des échéances démocratiques et, donc, de la politique. Jean-Luc Mélenchon a donc obtenu 31,12 % des voix, assez loin devant Emmanuel Macron et son mouvement de La République En Marche (22,62 % des suffrages exprimés). L’actuel président de la République est au coude à coude avec Marine Le Pen, présidente du Rassemblement National (20,89 %). Assez loin derrière, vient Eric Zemmour, du parti Reconquête (11,1 % des voix). En-dessous des 5 %, on trouve Yannick Jadot (EELV) avec 4,16 % des voix, Valérie Pécresse (LR) avec 3,02 % des voix et Fabien Roussel (PCF) avec 2,02 % des voix. Jean Lassalle, Nicolas Dupont-Aignan, Anne Hidalgo, Philippe Poutou et Nathalie Arthaud clôturent ce classement.

Pourquoi la Belgique peut-elle donner les résultats de l'élection présidentielle en avance ?

Les médias français ne peuvent pas donner de résultats avant 20h, heure française. Cette heure correspond à l'horaire de fermeture des derniers bureaux de vote de l'Hexagone. L'objectif est de ne pas influencer les votants retardataires, d'autant que les estimations de résultats seraient alors très peu fiables. Cette règle a été instaurée par l'article 2 de la loi du 19 juillet 1977 qui proscrit, du vendredi à minuit jusqu'au dimanche à 20h de publier, diffuser ou commenter de nouveaux sondages afférents aux élections présidentielles françaises. Elle prévaut pour tous les médias : que ce soit la radio, la télévision, la presse écrite ou en ligne, etc. De la même manière, la loi interdit pendant cet intervalle aux candidats à la présidence de la république française de partager aux électeurs des éléments nouveaux sur la campagne, tels que leurs adversaires ne peuvent pas y répondre correctement. Les militants et les simples citoyens sont soumis à la même règle : tractage et démarchage leur sont donc interdits. La sanction pour les contrevenants est dissuasive : 75 000 euros d'amende. Mais ces règles ne sont valables que pour les Français et ne s'appliquent pas aux étrangers . Bonne nouvelle, donc, pour les médias belges, en particulier. Par conséquent, ces derniers peuvent partager les estimations de résultat comme bon leur semble, bien avant 20h.

Que s’est-il passé pendant cette élection présidentielle, avant le débat d’entre-deux tours et le second tour du 24 avril ?

L' élection présidentielle française de 2022 a lieu les 10 et 24 avril 2022. Elle a pour objectif d'élire le président de la République française, pour cinq ans. Il s'agit de la douzième élection présidentielle de la Vème République, et de la onzième depuis que le suffrage universel direct a été adopté. Le premier tour du scrutin a été précédé d'une phase de sélection des candidats, ou d'élections primaires. Le candidat communiste Fabien Roussel a été sélectionné lors d'une consultation interne du Parti Communiste en mai 2021. Yannick Jadot est arrivé en tête de la primaire écologiste en septembre 2021. La Primaire socialiste a désigné Anne Hidalgo en octobre 2021. Valérie Pécresse a été intronisée candidate lors du Congrès des Républicains en décembre 2021. Emmanuel Macron, en tant qu'ancien président, Marine Le Pen, Eric Zemmour, Nicolas Dupont-Aignan, Nathalie Arthaud, Jean Lassalle, Jean-Luc Mélenchon et Philippe Poutou se sont portés candidat sans réflexion interne au sein de leur mouvement politique.

Sur les quarante-six personnes qui s'étaient officiellement portées candidates (dont Arnaud Montebourg ), douze satisfont aux conditions du Conseil constitutionnel (notamment les 500 parrainages d'élus), qui publie leur liste le 28 mars. A cette même date, la campagne peut officiellement débuter, soit deux semaines avant le premier tour. Auparavant, le décompte des temps de parole était effectué au prorata des résultats des principaux sondages. Désormais, chaque candidat a droit à une égalité stricte. La période est marquée par la guerre en Ukraine. Cet évènement géopolitique avait favorisé la montée d' Emmanuel Macron dans les sondages en février, au détriment d' Éric Zemmour et de Valérie Pécresse. Au mois de mars, cet élan s'essouffle, mais le président sortant reste en tête. Marine Le Pen , quant à elle, bénéficie du vote utile à droite, alors que l'autre candidat d'extrême droite, Éric Zemmour, est donné à la baisse dans les sondages. Un autre vote utile bénéficie à Jean-Luc Mélenchon, alors que les autres candidatures de gauche (notamment Anne Hidalgo et Yannick Jadot) peinent à dépasser les 5 %. Le 10 avril, a donc lieu le premier tour de l'élection présidentielle française. Le soir, à 20h, sont donnés les premières estimations de résultat. C'est Emmanuel Macron, avec 27,85 % des voix, qui arrive en tête. Il affrontera Marine Le Pen au second tour, qui a obtenu 23,15 % des voix. Quelques centaines de milliers de voix séparent la candidate d'extrême droite avec le candidat de la France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon (21,95 % des voix). Éric Zemmour et Valérie Pécresse sont relégués en dessous des 10 %, avec respectivement 7,07 % et 4,78 % des voix. Dès l'annonce des résultats, Anne Hidalgo et Yannick Jadot appellent clairement à voter pour Emmanuel Macron. Valérie Pécresse annonce également qu'elle votera pour ce dernier, tandis que Fabien Roussel et Jean-Luc Mélenchon annoncent dans leurs discours que leurs électeurs doivent faire barrage à l'extrême droite. Nicolas Dupont-Aignan et Éric Zemmour, quant à eux, appellent à voter pour Marine Le Pen. Le débat d'entre-deux tours opposant les deux candidats restants se déroulera le mercredi 20 avril 2022, quatre jours avant le deuxième tour du dimanche 24 avril 2022.

Pourquoi l’histoire politique récente de Marseille est-elle si fragmentée ?

L'opinion politique des Marseillais est très fragmentée : il est difficile de trouver une cohérence dans les différents résultats depuis 2017. Ainsi, l'élection présidentielle de cette année place Jean-Luc Mélenchon en tête, qui devance de peu Marine Le Pen. Emmanuel Macron et Français Fillon suivent. Tous les quatre demeurent alors dans un mouchoir de poche : à peine plus de 4 % des suffrages exprimés séparent le premier du quatrième candidat. Au second tour, Emmanuel Macron l'emporte largement sur Marine Le Pen, avec 64,42 % des voix contre 35,58 %, à l'image des résultats nationaux. Les élections européennes placent le Rassemblement National de Marine Le Pen largement en tête (26,31 % des suffrages), devant le parti présidentiel avec 20,59 % des voix. Le parti écologique arrive en troisième position, qui confirme ses bons résultats de l'Hexagone dans cette ville qui borde la Méditerranée. Les municipales de 2020 donnent l'Union de la Gauche (une coalition de diverses forces de gauche) gagnante, avec 23,44 % des voix, suivie de près par LR (22,32 % des voix) et le RN (19,45 % des voix). De ces résultats hétérogènes, on peut déduire une division importante du vote dans la cité phocéenne . Cette division est d'abord géographique. En effet, alors que le nord de la ville est historiquement à gauche, même si le RN y gagne du terrain, le sud de la ville est dominé par la droite.

Sur le même sujet