"Un moment historique": Emmanuel Macron remporte la présidentielle 2022, Marine Le Pen se félicite

Emmanuel Macron (La République En Marche) remporte le second tour de la présidentielle 2022, avec 58,54% des votes. Son adversaire Marine Le Pen (Rassemblement Nation) obtient quant à elle 41,46% des voix.

La Rédaction

Les Français ont tranché: Emmanuel Macron restera président de la République. Comme l'annonçaient tous les sondages de l'entre-deux-tours, le chef d'Etat dispose d'une avance confortable sur sa rivale Marine Le Pen (Rassemblement National).

Le candidat à sa réélection a décroché 58,54% des voix, selon les résultats (94% des votes dépouillés). Son adversaire a obtenu 41,46% des votes. Marine Le Pen s'est d'ailleurs félicitée face à ce score qu'elle a qualifié de "victoire éclatante". Pour sa part, le président réélu a reconnu que "nombre de Français n'avaient pas voté pour lui pour ses projets, mais pour faire barrage à l'extrême droite". "Ce vote m'oblige pour toutes les années à venir", a continué Emmanuel Macron.

Revivez notre live de dimanche sur la présidentielle 2022:

23h20 : La victoire de Macron est un "soulagement", estime le PS

"Cette victoire est un soulagement", estime Olivier Faure, le premier secrétaire du PS français, dans un communiqué publié sur Twitter ce dimanche soir. "Mais que personne ne se méprenne sur le sens de cette victoire", a-t-il poursuivi. "Elle ne consacre pas un projet".

Selon lui, la gauche doit "se rassembler sans exclusive et dans le respect de chacun pour permettre en juin prochain d’obtenir une majorité à l’Assemblée nationale".

22h45 : Des incidents à Paris

Des vidéos montrant des incidents place de la République circulent sur les réseaux sociaux. Selon plusieurs journalistes présents sur place, des manifestants s'y étaient réunis suite à l'annonce des résultats".

22h05: Jean Castex "se réjouit de la victoire nette de M. Macron et de la défaite de Mme Le Pen"

"Je me réjouis de la victoire nette de M. Macron et de la défaite de Mme Le Pen. La France est traversée par une crise forte, l'appel lancé par le peuple oblige le président de la République", a estimé le Premier ministre, Jean Castex, qui a souligné que l'on vivait "un moment historique".

21h42: Emmanuel Macron s'exprime depuis le Champ-de-Mars, devant la Tour Eiffel

"Avant toute chose, merci", a commencé Emmanuel Macron. "Après cinq années de transformations, d'heures heureuses et difficiles, ce jour du 24 avril 2022 une majorité d'entre vous a fait le choix de me faire confiance pour diriger l'avenir de la République pour les cinq années à venir. Je veux remercier l'ensemble des militants, des volontaires, des compagnons de route qui depuis le début m'accompagnent. Je sais ce que je vous dois. Je veux remercier l'ensemble des Français et Françaises m'ont accordé leur confiance. (...) Je sais aussi que nombre de nos compatriotes ont voté pour moi non pour soutenir les idées que je porte mais pour faire barrage à l'extrême droite. Je veux les remercier et leur dire que ce vote m'oblige pour les années à venir. Je pense aussi à tous nos compatriotes qui se sont abstenus leur silence exprime un refus de choisir auquel nous devrons également répondre. Dès à présent, je ne suis plus le candidat d'un camp mais le président de toutes et tous. Je sais que pour nombre de nos compatriotes qui ont choisi aujourd'hui l'extrême droite, la colère et le désaccord qui les ont poussé à ce vote doivent aussi trouver une réponse. Le vote de ce jour nous impose de considérer toutes les difficultés des vies vécues. (...) La guerre en Ukraine est là pour nous rappeler que nous vivons des temps tragiques, où la France doit répondre présente et montrer sa force. Et nous le ferons. Nous devons aussi nous montrer bienveillants et respectueux car notre pays est peuplé de divisions. Personne ne sera laissé au bord du chemin. Nous ne serons pas tranquilles les années à venir à coup sûr, mais elles seront historiques. Cette ère nouvelle ne sera pas la continuité du quinquennat qui s'achève."





21h10: Valérie Pécresse adresse ses "félicitations républicaines" à Emmanuel Macron



20h42: Zemmour s'exprime et appelle à une union des droites nationalistes

"Il est le premier président a être réélu alors même que sa personne faisait l'objet d'un rejet massif des Français. La revanche annoncée a tourné court. Cela fait trop longtemps que ceux qui veulent défendre l'identité de la France sont amèrement déçus un soir d'élection. C'est la huitième fois que la défaite frappe le nom de Le Pen. J'ai fait ce que j'ai pu pour éviter ce résultat, en appelant sans tergiverser à voter Marine Le Pen. Malheureusement pour La France, c'est bien Emmanuel Macron qui a été élu. Sommes-nous donc condamnés à perdre ? Alors qu'une majorité de notre peuple souhaite ardemment que la France reste la France ? Non, il n'y a pas de fatalité. Nous avons des raisons d'espérer. Notre parti est fort de cette belle jeunesse militante et enthousiaste. Notre parti est fort de ses 122.000 adhérents et je remercie ceux qui continuent à nous rejoindre chaque jours.Nous serons à la pointe du combat pour lutter contre l'oeuvre de destruction de notre pays menée par Emmanuel Macron. Mais il ne peut y avoir de victoires électorales sans alliance entre toutes les droites, entre les classes populaires et la bourgeoisie patriote.Les élections législatives de juin voient déjà la constitution de deux blocs politiques autour d'Emmanuel Macron et de Jean-Luc Mélenchon. Ces deux blocs s'apprêtent à s'affronter avec comme résultat, un seul perdant: la France.Le bloc national doit lui aussi s'unir et se rassembler. C'est pour cela que j'appelle à l'union nationale en vue des législatives, qui comprendrait le Rassemblent National, Debout la France et Les Républicains qui ne voudraient pas se rallier à Emmanuel Macron. Nous devons oublier nos querelles et unir nos forces. C'est notre devoir.Notre coalition n'est pas une option, elle est une nécessité, un devoir."



20h38: L'annonce des résultats devant la Tour Eiffel où Macron s'exprimera à 21h30



20h26: "C'est un vote barrage", estime Ségolène Royal

Selon l'ancienne candidate à la présidentielle, les Français "ont été privés de véritable débat démocratique". "Il s'agit d'un vote barrage face à l'extrême droite", a confié Mme Royal à France 2.

20h22: Jean-Luc Mélenchon réagit et estime que Macron est "le plus mal élu des présidents de la Ve République"

"Madame Le Pen et Monsieur Macron représentaient à peine plus du tiers des électeurs inscrits. Les urnes ont tranché: la France a refusé de confier à Madame Le Pen son avenir. M. Macron est le plus mal élu des présidents de la Ve République. Il surnage dans un océan d'abstentions, de bulletins blancs et nuls. Ma pensée se tourne vers les victimes de ce système. (...) A toutes et à tous, je dis : ne vous résignez pas. Au contraire, entrez dans l'action. La démocratie peut nous donner à nouveau l'occasion de changer le cap. Le troisième tour commence ce soir. En juin, ont lieu les législatives. Un autre monde est encore possible si vous élisez une majorité de députés de la nouvelle Union populaire."

Il a ainsi confirmé sa candidature au poste de Premier ministre de la République.



20h13: Marine Le Pen s'exprime et se félicite d'une "victoire éclatante"

"Les idées que nous représentons arrivent à des sommets. Le résultat est en lui-même une éclatante victoire. Des millions de nos compatriotes ont fait le choix du changement. J'accorde ma plus grande gratitude à tous ceux qui m'ont fait confiance au premier tour et tous ceux qui nous ont rejoints au second tour. (...) Je n'ai aucun ressentiment ni rancoeur. Pour cette défaite, je ne peux m'empêcher de ressentir une forme d'espérance. Cela témoigne d'une forme de méfiance à l'égard de nos dirigeants et le souhait d'un contre-pouvoir fort.(...) Je poursuivrai mon engagement pour la France et les Français avec l'énergie que vous me connaissez. A l'issue de cette séquence présidentielle, une grande recomposition politique se fait jour dans notre pays. (...) La partie n'est pas tout à fait jouée car dans quelques semaines auront lieu les élections législatives. (...) Nous lançons ce soir la grande bataille électorale des législatives. Je mènerai cette bataille aux côtés de Jordan Bardella et toutes les troupes du RN. (...) Je vous invite d'ores et déjà à voter pour eux dès le 12 juin. Le score historique de ce soir place notre camp dans de très bonnes dispositions pour obtenir de nombreux députés en juin. Ce soir, je le redis, jamais je n'abandonnerai les Français."



20h11: L'annonce des résultats au QG de Marine Le Pen



20h00: Emmanuel Macron est réélu président

Emmanuel Macron est réélu président, avec 58,2% des voix selon Franceinfo. Marine Le Pen décrocherait quant à elle 41,8% des voix, un score nettement plus élevé qu'en 2017 (33,9%).

19h30: Plusieurs projections donnent Macron gagnant avec 56 à 58% des votes

Le candidat de La République en marche, Emmanuel Macron, va remporter l'élection présidentielle, selon plusieurs projections réalisées par d'importants instituts de sondage. Il récolterait entre 56 et 58 % des voix, contre entre 42 et 44 % pour Marine Le Pen.

Ces projections, qui se basent sur de premiers dépouillements (sur base d’un échantillonnage de bureaux de votes en France, sélectionnés selon leur représentativité), fournissent des chiffres encore plus précis que les sondages. Affinées avec des modèles statistiques, de telle estimations permettent de projeter le résultat national.

19h10: Les militants d'Emmanuel Macron commencent à arriver devant la Tour Eiffel


19h02: Notre journaliste en direct du Champ de Mars où Macron prendra la parole ce soir





18h19: Macron en tête de quatre sondages des votants jusqu'à 17h

Selon quatre enquêtes d'opinion réalisées ce dimanche par quatre instituts de sondage réputés en France, Emmanuel Macron est crédité de 55% à 58 des voix, alors que Marine Le Pen recueillerait entre 42 et 45% des suffrages, ont appris La Libre et LN24. Ces résultats proviennent de sondages réalisés sur Internet auprès de citoyens ayant été voter avant 17h.

Voici les résultats selon chaque institut de sondage :

Harris Interactive : 55% pour Emmanuel Macron - 45% pour Marine Le Pen

Ifop : 56,44% pour Emmanuel Macron - 45% pour Marine Le Pen

OpinionWay : 58,42% pour Emmanuel Macron - 42% pour Marine Le Pen

BVA : 57% pour Emmanuel Macron - 43% pour Marine Le Pen

Attention, un sondage n'est pas une projection sur base de résultats réels, mais une enquête d’opinion réalisée auprès d’un panel représentatif. Les résultats que nous vous présentons vont encore évoluer et se peaufiner petit à petit.

Nous savons de bonne source que ces sondages circulent également dans les rédactions françaises et dans les QG de campagne des deux candidats

18h00: L'arrivée de Marine Le Pen à son QG



18h00: Philippe, militant du RN d'Oise, y croit encore


18h06: La Libre dispose de nouveaux résultats

La Libre a eu accès à de nouveaux résultats de bureaux de votes du Panama et de Jamaïque. Les voici :

Macron : 76%
Le Pen : 24%
Participation : 33%

Nous avons également reçu les résultats au Venezuela où Emmanuel Macron est largement en tête :

Macron : 88%
Le Pen : 12%
Participation : 16%

17h50 : Les Français de Shanghai à nouveau privés de vote

Comme pour le premier tour de cette présidentielle, les 5000 Français vivant à Shanghai n'ont pas pu voter. La ville est confinée depuis le début du mois d'avril en raison du Covid-19 et les autorités ont décidé de ne pas ouvrir de bureaux de vote.

17h36: Notre journaliste en direct du QG de Marine Le Pen



16h58: Le taux de participation à 17h


Le taux de participation à ce second tour est de 63,23%, contre 65% le 10 avril lors du premier tour.



16h36: La boutade de François Hollande

L'ancien président François Hollande s'est rendu aux urnes dans la matinée ce dimanche, affrontant une forte pluie. A son arrivée, le socialiste a laissé échapper une petite boutade: "Regardez je referme mon parapluie, on prend tous les risques vous savez pour aller voter. On fait déjà beaucoup d'efforts", a-t-il lancé ironiquement.

M. Hollande s'est également étonné une fois entré dans le bureau de vote du peu de gens présents. "Il y a moins de monde, ça vote moins", s'est-il inquiété.



15h56: Zemmour prendra la parole à 20H



15h40: Ce que Macron et Le Pen ont prévu pour célébrer la victoire


Alors qu'ils ont déjà tous les deux voté, Emmanuel Macron et Marine Le Pen attendent à présent les résultats de ce scrutin. Les candidats ont par ailleurs déjà prévu comment ils célébreraient leur potentielle victoire. Ainsi Emmanuel Macron a prévu un rassemblement devant la Tour Eiffel. Le président tiendra quoi qu'il arrive ce rendez-vous, même s'il venait à perdre cette élection. Pour Marine Le Pen, c'est pas moins de 13 bus floqués à son effigie qui parcourront la capitale français en cas de victoire de la candidate d'extrême droite.

15h34: Mélenchon s'exprimera après l'annonce des résultats

Le leader de la France Insoumise a annoncé qu'il prendrait la parole, ce dimanche 24 avril. A l'instar des deux candidats toujours en course, Mélenchon fera un discours depuis son QG à l'issue du scrutin.

14h47: Jean Lassalle opte pour l'abstention

L'ancien candidat s'est rendu aux urnes ce dimanche 24 avril. S'il avait annoncé qu'il choisirait le vote blanc, il a finalement choisi l'abstention. "Après ces quinze derniers jours de campagne, qui m'ont procuré autant de nuits blanches (...), je me suis dit que le vote blanc n'était plus à la haute", a-t-il précisé sur Facebook.

14h16: Macron largement en tête des votes des Français de l'étranger

Alors que les Français continuent à se rendre aux urnes ce dimanche dans le cadre du second tour de la présidentielle 2022, des bureaux de vote ont déjà fini de décompter les voix. C'est le cas notamment dans plusieurs pays d'Amérique du Nord et du Sud où les Français expatriés ont été déposer leur vote pour Emmanuel Macron (La République En Marche) ou Marine Le Pen (Rassemblement National), ce samedi 23 avril. Selon les résultats définitifs publiés par La Libre.

>> Tous les résultats sont à découvrir ici

13h40: La Libre dévoile les premiers résultats définitifs

Marine Le Pen termine en tête dans différents départements d'Outre-mer, ressort-il de résultats définitifs que La Libre et LN24 ont pu recouper, peu avant 13h30, auprès de plusieurs sources.

La candidate du Rassemblement national remporte 69,60% des suffrages (92 106 voix) contre 30,40% (40 229 voix) pour Emmanuel Macron, en Guadeloupe. Le taux de participation y est de 47,18%.

En Martinique, la politique d'extrême droite obtient 60,87%, contre 39,13% pour le président sortant. Dans ce département, le taux de participation est de 45,45%.

En Guyane, Marine Le Pen est toujours la plus plébiscitée avec 60,70% (21 734 voix), contre 39,30% (14 073 voix) pour le candidat de la République en marche. Le taux de participation est de 38,89%.

13h10: Emmanuel Macron a voté au Touquet

Après avoir serré la main à ses nombreux partisans venus le soutenir, le président sortant a voté dans le bureau du Touquet.

12h04: Eric Zemmour a voté à Paris


12h: Le taux de participation est de 26,41%

A midi, le taux de participation de vote des Français était de 26,41%, soit une légère augmentation par rapport au premier tour puisque ce nombre s'élevait à 25.48%. Ce taux reste néanmoins plus bas qu'en 2017, où la participation était de 28.23% à la même heure, soit presque deux points de moins.

Ce chiffre marque également un recul par rapport au deuxième tour des scrutins de 2012 (30,66%) et 2007 (34,11%), et tutoie celui de 2002 (26,19%), quand Jean-Marie Le Pen (FN) affrontait Jacques Chirac (RPR). La participation est en revanche légèrement en hausse par rapport au premier tour il y a deux semaines (25,48%).

11h24: Marine Le Pen a voté à Hénin-Beaumont dans le Pas-de-Calais

11h00 : Jean-Luc Mélenchon, candidat LFI au premier tour, a voté à Marseille


09h23 : Valérie Pécresse a voté à Vélizy-Villacoublay dans les Yvelines

08h45 : Anne Hidalgo a voté dans le 15e arrondissement de Paris

08h00 : Ouverture des bureaux de vote pour le second tour

Les bureaux de vote ont ouvert dimanche à 08H00 en France métropolitaine pour le second tour de la présidentielle où quelque 48,7 millions d'électeurs sont appelés à choisir entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen.

Les bureaux de vote restent ouverts jusqu'à 19H00, 20H00 dans les grandes villes. Le ministère de l'Intérieur donnera à midi les premiers chiffres concernant le taux de participation, redouté en baisse.

Sur le même sujet