Saint-Etienne : sondages et résultats de l’élection présidentielle 2022 en direct

Emmanuel Macron et Marine Le Pen s'affronteront ce dimanche 24 avril lors du deuxième tour de scrutin de l'élection présidentielle française. Mais quels sont les résultats à Saint-Etienne ? Et que disent les sondages de la présidentielle 2022 pour le second tour ?

MDT
La candidate du Rassemblement national (RN) Marine Le Pen et le président et candidat du parti La République en Marche (LREM) Emmanuel Macron, qui s'affrontent au second tour de la présidentielle française
La candidate du Rassemblement national (RN) Marine Le Pen et le président et candidat du parti La République en Marche (LREM) Emmanuel Macron, qui s'affrontent au second tour de la présidentielle française ©Belga

Comment les Stéphanois ont-ils voté pour le premier tour de l'élection présidentielle française ?

Le dimanche 10 avril, les Stéphanois se sont rendus aux urnes pour élire le prochain président de la République. Ce premier tour de l'élection présidentielle 2022 s'est soldé par des résultats étonnants dans la Ville verte. Le taux de participation s'élève à 71,69 %, soit un score moins élevé que la moyenne nationale. Son miroir, le taux d'abstention, est, quant à lui, de 28,39 %. En guide de comparaison, lors du premier tour de l'élection présidentielle française de 2017, il s'élevait à 26,75 % à Saint-Etienne.

En 2022, c’est Jean-Luc Mélenchon, leader sans conteste de la France Insoumise, qui est arrivé en tête avec 33,29 % des suffrages exprimés, bien devant Emmanuel Macron, président en exercice (25,09 % des voix). Marine Le Pen est arrivée troisième avec 16,65 % des voix. Elle a creusé l’écart avec l’autre candidat d’extrême droite, Éric Zemmour, crédité de 7,27 % des suffrages. En-dessous de la barre des 5 %, on trouvait d’abord Yannick Jadot, le candidat d’Europe Ecologie Les Verts (4,91 % des voix), Valérie Pécresse, des Républicains (4,11 % des voix), puis Fabien Roussel, du Parti communiste français (2,41 % des voix). Anne Hidalgo (1,85 % des voix), Jean Lassalle (1,80 % des voix), Nicolas Dupont-Aignan (1,31 %), Philippe Poutou (0,72 %) et Nathalie Arthaud (0,58 %) se disputaient les derniers électeurs stéphanois.

>> Trouvez les résultats des élections à l'échelle du département Loire et les résultats de Saint-Etienne en détail

>> Profitez des dernières informations sur l'élection dans notre section dédiée


Pourquoi les médias belges peuvent-ils diffuser des estimations de résultat avant 20h ?

Cette question peut sembler dérisoire à l'heure où domine l'ultra-connectivité. Cependant, en France, la règle est strictement appliquée : il est interdit de commenter ou diffuser de nouveaux sondages relatifs aux élections présidentielles françaises de la veille des élections à la fermeture des bureaux de vote, c'est-à-dire entre le vendredi minuit et le dimanche 20h. C'est l'article 2 de la loi électorale du 19 juillet 1977 qui le stipule. Tous les médias de l'Hexagone sont concernés : presse en ligne, presse écrite, télévision, radio, etc. Les contrevenants sont punis d'une amende pouvant atteindre les 75 000 euros. Cependant, la loi française ne s'applique qu'aux citoyens français. Les médias étrangers et, donc, la presse belge (notamment le journal La Libre ) peuvent relayer les estimations de résultat des instituts de sondage bien avant 20h, sans craindre de poursuite. Cependant, ils doivent arbitrer entre l'impératif de publier rapidement pour satisfaire leur audience et la nécessité de fournir des estimations fiables. Les Français peuvent consulter ces sources d'information afin de suivre l'évolution du scrutin, mais ils doivent garder à l'esprit qu'ils sont également soumis à la loi du 19 juillet 1977, c'est-à-dire qu'ils ne peuvent pas relayer sur les réseaux sociaux (Twitter, Facebook, etc.) des articles étrangers qui évoquent les résultats des élections présidentielles françaises.

Quel a été le déroulé de l’élection présidentielle 2022 ?

L'élection présidentielle française de 2022 se déroule les 10 avril (premier tour) et 24 avril 2022 (deuxième tour) et permet d'élire le prochain président de la République française pour cinq ans. Elle constitue le douzième scrutin depuis l'avènement de la Vème République et le onzième depuis le référendum de 1962 qui a instauré le suffrage universel direct. Une phase de choix des candidats et candidates, composée de primaires et de sélections internes, a débuté plus d'un an avant le premier tour. Par exemple, une consultation interne au Parti communiste français a sélectionné Fabien Roussel comme candidat en mai 2021. Il s'agit de la première fois depuis 2007 que les communistes choisissent une candidature autonome. La Primaire de l'écologie s'est déroulée en septembre 2021 et a abouti à l'intronisation de Yannick Jadot, devant Sandrine Rousseau. La Primaire socialiste, interne au parti de gauche, s'est terminée par la victoire d' Anne Hidalgo en octobre 2021. Valérie Pécresse a été désignée candidate en décembre 2021, par le Congrès des Républicains, tandis qu'une Primaire populaire, organisée en janvier 2022 par des sympathisants de gauche, a choisi Christiane Taubira pour représenter son mouvement. Finalement, douze candidats ont été retenus par le Conseil constitutionnel qui publiait leur nom le 7 mars 2022 : Nathalie Arthaud, Fabien Roussel, Emmanuel Macron, Jean Lassalle, Marine Le Pen, Eric Zemmour, Jean-Luc Mélenchon, Anne Hidalgo, Yannick Jadot, Valérie Pécresse, Philippe Poutou et Nicolas Dupont-Aignan. Trente-quatre autres candidats sont éliminés, notamment parce qu'ils n'ont pas pu réunir cinq cents signatures de parrainage (y compris Arnaud Montebourg et Christiane Taubira).

Le 28 mars 2022, la campagne officielle a pu débuter. Emmanuel Macron dépassait déjà largement ses rivaux dans les intentions de vote données par les sondages, grâce à l'invasion russe en Ukraine. Cette dernière a favorisé l'union nationale et a desservi les candidatures de Valérie Pécresse et Éric Zemmour. Marine Le Pen, quant à elle, a bénéficié d'un vote utile à droite : elle a attiré les électeurs de Valérie Pécresse et d'Éric Zemmour. Le président de Reconquête, devenu le premier parti de France en termes de nombre d'adhérents, était en effet à la peine dans les sondages, et peinait à recréer la dynamique de la fin de l'année 2021. A gauche, un autre vote utile a cette fois bénéficié à Jean-Luc Mélenchon , tandis que ces rivaux Anne Hidalgo et Yannick Jadot en pâtissaient.

Le scrutin du premier tour a lieu le dimanche 10 avril 2022. A 20h, les premières estimations de résultat ont été dévoilées dans les médias français. C'est le président sortant, Emmanuel Macron, qui est arrivé en tête. Crédité de 27,85 % des voix, il a dépassé Marine Le Pen, qui a obtenu 23,15 % des votes. Les deux candidats se sont donc qualifiés pour le second tour. Le candidat d'extrême-gauche Jean-Luc Mélenchon a échoué de peu avec 21,95 % des voix : il lui a manqué quelques centaines de milliers de voix. Loin derrière, suivait ensuite Éric Zemmour, avec 7,07 % des suffrages exprimés.

Ce premier tour est marqué par la faillite des partis politiques traditionnels. Valérie Pécresse et Anne Hidalgo ne sont pas parvenues à dépasser le seuil symbolique des 5 %. Dès l'annonce des résultats, Eric Zemmour et Nicolas Dupont-Aignan ont appelé à voter pour Marine Le Pen au second tour. Fabien Roussel et Jean-Luc Mélenchon ont eux annoncé qu'il fallait barrer la route du Rassemblement National, tandis que Valérie Pécresse a dit qu'elle voterait Macron. Anne Hidalgo et Yannick Jadot ont aussi appelé à se mobiliser pour le président sortant. Le second tour se déroulera le dimanche 24 avril 2022 et a été précédé d'un débat d'entre-deux tour entre les candidats, le mercredi 20 avril.

Quelle est l’orientation politique générale à Saint-Etienne ?

Saint-Etienne est historiquement classée à gauche de l'échiquier politique. Ainsi, lors du premier tour de l'élection présidentielle de 2017, c'est Jean-Luc Mélenchon, de la France Insoumise, qui est arrivé en tête dans la ville verte. Il a dépassé d'une courte tête Emmanuel Macron et largement devancé les candidatures de François Fillon et Marine Le Pen. Au second tour, Emmanuel Macron l'a emporté sur Marine Le Pen avec plus de 74 % des suffrages exprimés. Lors des élections européennes en 2019, la liste de La République En Marche l'a aussi emporté et devancé de peu la candidature du Rassemblement National, menée par Jordan Bardella. Le parti de Marine Le Pen a donc confirmé ses bons résultats à l'échelle nationale. La droite modérée a cependant gagné les élections municipales de 2020, suivie par une liste de gauche. De manière générale, on observe un net regain du vote de droite chez les Stéphanois.

Sur le même sujet