Un sondage donne le parti d'Emmanuel Macron vainqueur des législatives françaises

La majorité présidentielle obtiendrait entre 310 et 350 sièges.

Un sondage donne le parti d'Emmanuel Macron vainqueur des législatives françaises
©MAXPPP

La présidentielle passée, les forces politiques françaises se sont maintenant jetées dans la bataille pour les législatives de juin, qui élisent les députés. La gauche, désormais rassemblée derrière Jean-Luc Mélenchon et la bannière Nupes (Nouvelle union populaire écologique et sociale), espère parvenir à une cohabitation.

Mais selon un sondage OpinionWay-Kéa Partners, pour Les Echos et Radio classique, le parti d'Emmanuel Macron, La République en marche (LREM), désormais rebaptisée Renaissance, allié au Modem de François Bayrou et à Horizons d'Edouard Philippe, devrait conserver une large majorité à l'Assemblée nationale. La majorité présidentielle obtiendrait entre 310 et 350 sièges sur les 577 de l'Assemblée lors du scrutin des 12 et 19 juin. Un chiffre à peu près égal à leur présence actuelle dans l'hémicycle, qui s'élève à 324 députés LREM et Modem.

Percée de la gauche

Autre projection délivrée par ce sondage : avec entre 135 et 165 députés, la Nouvelle union populaire écologique et sociale (Nupes) deviendrait la première force d'opposition, alors que la France insoumise ne dispose que de 17 députés à présent. A droite de l'Assemblée, les Républicains seraient mis à mal, passant de 101 députés actuellement à entre 50 et 70 à l'issue du prochain scrutin. Enfin, le Rassemblement national (RN) pourrait obtenir entre 20 et 40 sièges et ainsi constituer un groupe parlementaire (15 députés minimum sont nécessaires pour former un groupe).

Malgré ce potentiel score, seul 36 % des Français disent souhaiter qu'Emmanuel Macron dispose d'une majorité, 61 % sont de l'avis inverse. Ce qu'il ressort également de cette enquête, c'est le faible intérêt que représente cette élection aux yeux des Français. Pour l'heure, 55 % d'entre eux se disent intéressés, contre 44 % qui disent ne pas s'y intéresser.

L'enquête a été réalisée du 5 au 9 mai 2022 sur un échantillon de 3.077 personnes inscrites sur les listes électorales, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus selon la méthode des quotas, précise Les Echos.

Sur le même sujet