Les accusations de viol contre le ministre Damien Abad embarrassent les macronistes

Le nouveau ministre, transfuge des Républicains, se défend avec vigueur.

Étienne Baldit pour Libération
Les accusations de viol contre le ministre Damien Abad embarrassent les macronistes
©AFP
Le malaise est palpable dans les rangs de la majorité, après les révélations du site Media part sur les accusations de viol portées par deux femmes contre Damien Abad, fraîchement nommé ministre du gouvernement Borne. L'ex-président du groupe Les Républicains (LR) à l'Assemblée ...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité