Élections législatives 2022 : Pourquoi les médias belges pourront-ils dévoiler les résultats des élections législatives avant la France ?

Les 12 et 19 juin, les Français voteront lors des élections législatives. Les médias belges et suisses pourront diffuser les résultats avant la France. Pourquoi ?

Lola Buscemi
électeurs français qui construisent des panneaux électoraux pour les grands partis politiques
©Belga

En France, les médias sont tenus à un embargo strict fixé à 20h. Ils y sont contraints par la loi du 19 juillet 1977. « Aucun résultat d’élection, partiel ou définitif, ne peut être communiqué au public par la voie de la presse ou par tout moyen de communication au public par voie électronique (...) avant la fermeture du dernier bureau de vote » , stipule le code électoral français.

En clair, les médias français ont interdiction de diffuser quoi que ce soit avant 20h. Des premiers résultats pourraient influencer les électeurs avant la fermeture des bureaux de vote. Violer cette règle peut entraîner une amende allant jusqu'à 75.000 euros.

Non contraints de respecter cette loi qui ne s'applique qu'en France, les sites d'actualités (notamment belges et suisses) peuvent diffuser les estimations et les premiers résultats des législatives avant tout le monde, dès l’après-midi.

Vous pouvez suivre toute l'actualité des élections législatives françaises sur La Libre , i ci.