Élections législatives 2022: 245 sièges pour Ensemble!, 135 pour la Nupes et 89 pour le RN selon un décompte complet

Les Français ont voté ce dimanche 19 juin dans le cadre du second tour des élections législatives françaises.

Les Français ont tranché ce dimanche 19 juin dans le cadre du second tour des élections législatives. Ils n'ont pas accordé la majorité absolue à la coalition présidentielle, qui recueille 245 sièges, selon un décompte complet tombé en début de nuit. La Nupes obtient 137 sièges, le Rassemblement national 89 et Les Républicains 61. Voici les informations que nous avons données tout au long de cette journée.

Revivez notre live sur ces élections législatives françaises

01h00: voici les résultats définitifs après le deuxième tour des législatives en France

- Ensemble ! (coalition présidentielle) : 245 députés
- Nupes : 137 sièges
- Rassemblement national : 89 députés
- Les Républicains : 61 députés

21h29: Gabriel Attal annonce avoir remporté l'élection dans les Hauts-de-Seine

L'ancien porte-parole du gouvernement, qui a totalisé 48% des votes dans la 10e circonscription des Hauts-de-Seine au premier tour, a annoncé en direct sur TF1 avoir gagné le second tour.

21h10 : Ca coince pour la ministre Amélie de Montchalin

La ministre de la transition écologique et de la cohésion des territoires, Amélie de Montchalin, a connu la défaite ce dimanche soir. Elle ne recueille que 47,3 % des voix face au candidat de la Nouvelle Union populaire écologique et sociale (Nupes), Jérôme Gued, dans la 6e circonscription de l’Essonne.

Amélie de Montchalin devra quitter le gouvernement puisqu'Emmanuel Macron avait annoncé que tout ministre qui serait battu aux élections législatives devrait quitter l'Exécutif.

21h04: Marine Le Pen s'exprime et se félicite face à un score "historique" pour le RN

Après l'annonce d'un score historique du Rassemblement national (89 sièges selon Ipsos-Sopra Steria), Marine Le Pen a pris la parole à Hénin-Beaumont. "Le peuple s'est exprimé. Surmontant l'obstacle d'un mode de scrutin injuste et inadapté aux valeurs de notre temps, il a décide d'envoyer un important groupe de députés RN à l'assemblée qui devient ainsi un peu plus nationale", s'est félicitée celle qui avait affronté Emmanuel Macron au second tour de la présidentielle. Elle a souligné qu'il s'agissant du "plus grand groupe" de l'histoire de son parti.

La candidate RN à Hénin-Beaumont a tenu à adresser toute sa gratitude aux électeurs. "Votre confiance nous oblige", a-t-elle poursuivi. "Nous avons atteint les trois objectifs que nous nous étions fixés: faire d'Emmanuel Macron un président minoritaire, poursuivre la recomposition politique indispensable et constituer un groupe d'opposition déterminant face aux destructeurs d'en haut et d'en bas."

Quant au plan du Rassemblement national pour les prochaines années, Marine Le Pen a estimé que "la seule et unique boussole du parti sera l'intérêt de la France et du peuple français". "Ce nouveau groupe parlementaire aura à cœur d'associer tous les élus et mouvements politiques qui souhaitent avec nous participer au redressement du pays. Vos idées sur l'immigration, le chômage, la démocratie bafouée... seront défendues. Les nouveaux visages que vous allez découvrir sont l'avant-garde de la nouvelle élite politique. Nous allons unifier tous les patriotes de droite et de gauche, un rassemblement national face à la destruction du pays. J'appelle tous les Français d'où qu'ils viennent, quelles que soient leurs origines ou leur classe sociale... à nous rejoindre."

20h51 : Stéphane Ravacley, le candidat boulanger, ne sera pas député

Le candidat boulanger Stéphane Ravacley, qui concourait pour la Nupes, a été battu dans la 2e circonscription du Doubs (47,74% des voix). Il faisait face au député sortant Éric Alauze.

Les frères Dardenne, qui l'avaient mis en lumière, lui avaient dédié leur prix au festival de Cannes.

20h42 : Eric Ciotti réélu

Dans la 1ere circonscription des Alpes-Maritimes, Éric Ciotti (Les Républicains) l'a emporté avec 56% des voix face au candidat de la majorité Graig Monetti.

20h32 : Echec pour la ministre Brigitte Bourguignon

La ministre de la Santé, Brigitte Bourguignon, battue par le candidat du Rassemblement national, a indiqué son entourage.

20h28 : Richard Ferrand battu

Le président de l'Assemblée nationale, Richard Ferran, a dit "prendre acte des résultats indiquant que les électeurs ont choisi d'élire députée ma concurrente". En l'occurrence : la Nupes Mélanie Thomin.

20h19 : Gérald Darmanin annonce sa victoire

Le ministre de l'Intérieur a signalé avoir été élu dans la 10e circonscription du Nord avec 57,52%. Il faisait face un candidat de la Nupes.

20h11 : Christophe Castaner battu

Christophe Castaner a été battu dans la 2e circonscription des Alpes-de-Haute-Provence par son rival de la Nupes Léo Walte. Le président du groupe LREM à l'Assemblée nationale va donc quitter son strapontin.

20h08 : Ca passe pour Damien Abad

Damien Abad, ministre des solidarités de la santé, a été réélu à Oyonax, avec 57,7% des suffrages.

20h07: Réussite pou la Première ministre Elisabeth Borne

Selon le quotidien Le Monde, la Première ministre Elisabeth Borne aurait remporté l'élection dans la 6e circonscription du Calvados, avec 52,3% des votes, selon l'IFOP-Fiducial. Elle aurait battu le candidat de la Nupes, Noé Gauchar, qui aurait récolté 47,7% des voix.

19h24: La coalition présidentielle d'Emmanuel Macron perd sa majorité absolue, selon la projection d'un important institut de sondage

Ensemble (la majorité présidentielle regroupant LREM, Modem, Horizons et Agir) arrive en tête de ce second tour des élections législatives françaises 2022 avec 224 sièges, selon la première projection de l'institut de sondage Ipsos-Steria. La coalition d'Emmanuel Macron n'obtiendrait donc pas la majorité absolue.

La Nupes (Nouvelle Union populaire écologique et sociale, emmenée par Jean-Luc Mélenchon) décrocherait 149 sièges.

Suivent derrière : le Rassemblement national (de Marine Le Pen) avec 89 sièges et Les Républicains et alliés avec 78 sièges.

Pour rappel, l'Assemblée nationale compte 577 sièges. Il faut 289 sièges pour atteindre la majorité.

Ces projections, qui se basent sur de premiers dépouillements (sur base d’un échantillonnage de bureaux de votes en France, sélectionnés selon leur représentativité), fournissent des chiffres encore plus précis que les sondages. Affinées avec des modèles statistiques, de telles estimations permettent de projeter le résultat national.

18h41: La plupart des bureaux de vote ont fermé

La plupart des bureaux de vote ont fermé leur porte en France à 18 heures. Certains (principalement dans les grandes villes) restent toutefois ouverts jusqu'à 20 heures.

18h09 : Mélenchon est arrivé à la soirée de la Nupes

Jean-Luc Mélenchon est arrivé à la soirée de la Nupes à Paris. Il y suivra l'annonce des projections dès 20h. De nombreux médias français soulignent que, contrairement à l'habitude, le leader de LFI est entré par l'entrée principale, ne se cachant pas des médias.

17h07 : Une première estimation du taux d'abstention

Selon une première estimation Ifop - LCI, le taux d'abstention s'élèvera à 54% lors de la fermeture des bureaux de vote à 20h. Lors du premier tour, celui-ci s'élevait à 52,5%.

17h : Le taux de participation à 17h

La participation au second tour des élections législatives atteignait 38,11% dimanche à 17h00 en métropole, selon le ministère de l'Intérieur, un chiffre en baisse de 1,31% par rapport au premier tour, il y a une semaine, où elle s'établissait à 39,42 %. Elle est en revanche en hausse par rapport au second tour des législatives de 2017 où elle atteignait 35,33% à la même heure.

16h30 : Taux de participation à 12h selon les départements

Le Lot (29,05%), la Corrèze (28,50%) et la Dordogne (28,36%) composent le podium des département où l'on a le plus voté à midi.

À l'inverse, Seine-Saint-Denis (8,88%), Val-d'Oise (10,10%) et Paris (10,81%) sont les départements où l'on a le moins voté.

13h21: A 21 ans, Tematai Le Gayic devient le plus jeune député de l'histoire de la République française

Surprise en Polynésie: dans la 1ère circonscription, Tematai Le Gayic, seulement âgé de 21 ans, a devancé d'une courte tête Nicole Bouteau (Ensemble!). Le jeune indépendantiste devient ainsi le plus jeune député de l'Assemblée nationale.

--> Plus d'informations à lire ici <--

13h23: Emmanuel Macron a voté au Touquet

Le président de la République française, Emmanuel Macron, a également glissé son bulletin dans l'urne au Touquet, dans le Palais-de-Calais. Il était accompagné de son épouse, Brigitte Macron.

Élections législatives 2022: 245 sièges pour Ensemble!, 135 pour la Nupes et 89 pour le RN selon un décompte complet
©AFP


12h35: Gros succès pour la Nupes en outre-mer

De premiers résultats sont tombés dans les circonscriptions d'outre-mer, où l'alliance des gauches (Nupes) portée par Jean-Luc Mélenchon a fait un véritable carton.

Huit des neuf candidats soutenus par la Nupes pour ce deuxième tour ont en effet été élus en Martinique, en Guadeloupe et en Guyane qui restent donc majoritairement à gauche.

12h00: 18,99% de participation à 12h00, en légère hausse par rapport au premier tour

La participation au second tour des élections législatives atteignait 18,99% dimanche à midi selon le ministère de l'Intérieur, un chiffre en très légère hausse (0,56%) par rapport au premier tour, il y a une semaine, où elle s'établissait à 18,43 %.

Elle est aussi en hausse par rapport au second tour des législatives de 2017 où elle atteignait 17,75% à midi. Elle est en revanche en baisse par rapport au second tour de la présidentielle le 24 avril dernier (26,41%).

Les Français s'étaient également davantage déplacés aux urnes aux élections législatives de 2012 (21,41%), 2007 (22,89%) et 2002 (20,79%).

Comme au premier tour, le Lot est le département qui a le plus voté à midi (29,05%), devant la Corrèze (28,50) et la Dordogne (28,36%).

La participation la plus faible a cette fois encore été enregistrée en Seine-Saint-Denis avec 8,88%.

11h37: La Première ministre Elisabeth Borne a voté dans le Calvados

Fraîchement nommée au poste de Première ministre, Elisabeth Borne a également déposé son bulletin dans un bureau de vote de la 6e circonscription du Calvados, où elle est candidate sous la bannière Ensemble!.

Au premier tour, l'ancienne ministre du Travail est arrivée en tête, avec 34,32% des voix.

Élections législatives 2022: 245 sièges pour Ensemble!, 135 pour la Nupes et 89 pour le RN selon un décompte complet
©AFP

11h16: Jean-Luc Mélenchon a voté à Marseille

L'Insoumis Jean-Luc Mélenchon, à la tête de l'alliance des gauches Nupes, a lui aussi voté à Marseille ce dimanche en fin de matinée. Au premier tour, la Nupes avait terminé en seconde position, au coude-à-coude avec la coalition présidentielle d'Emmanuel Macron (Ensemble!).

11h09: Marine Le Pen a voté à Hénin-Beaumont

La finaliste de l'élection présidentielle, Marine Le Pen (RN), a également voté ce dimanche en fin de matinée. La figure de proue de l'extrême-droite s'est rendue dans un bureau de vote de Hénin-Beaumont (Nord).

11h00: Valérie Pécresse a voté dans les Yvelines

La candidate des Républicains à la présidentielle, Valérie Pécresse, a voté pour le second tour des législatives à Vélizy-Villacoublay (Yvelines). Au premier tour, LR était arrivé en quatrième position, derrière la coalition présidentielle d'Emmanuel Macron (Ensemble!), la Nouvelle union populaire écologique et sociale (Nupes) et le Rassemblement National (RN) de Marine Le Pen.

09h10: La ministre de la Transition écologique, Amélie de Montchalin, a voté

Amélie de Montchalin, fraîchement nommée à la tête du ministère de la Transition écologique, a voté ce dimanche matin à Ormoy-la-Rivière (Essonne). Amélie de Montchalin est candidate à sa réélection dans la 6e circonscription de l’Essonne et fait face au député socialiste, soutenu par la Nupes, Jérôme Guedj. En cas de défaite au second tour, la ministre serait contrainte de démissionner.

09h02: L'abstention va-t-elle encore battre des records?

L'une des grandes inconnues du scrutin de ce dimanche, outre le nombre de sièges que remporteront les différentes coalitions, est le taux d'abstention. Déjà historiquement élevée dimanche dernier lors du premier tour (52,5%), l'abstention pourrait bien gonfler encore un peu plus ce dimanche lors du second tour.

Toutefois, selon plusieurs projections, le record de 2017, où 57% des électeurs avaient boudé les urnes, ne devrait pas être battu.

08h38: Edouard Philippe a voté au Havre

L'ex-Premier ministre français et actuel maire du Havre, Edouard Philippe, a voté ce dimanche sur le coup de 8h30.

"A voté ! Merci aux milliers de citoyens mobilisés aujourd'hui pour assurer le bon déroulement des élections", a-t-il commenté sur Twitter.

08h00: Les bureaux de vote ouvrent en métropole

Les bureaux de vote ont ouvert dimanche à 08H00 en métropole pour le second tour des élections législatives où 48,7 millions d'électeurs sont appelés à élire leurs députés et donner ou non une majorité au président Emmanuel Macron à l'Assemblée.

Les bureaux fermeront à 18H00 et 20H00 dans les grandes villes.

04h22: La Secrétaire d'Etat chargée de la mer, Justine Benin, battue en Guadeloupe

La Secrétaire d'Etat chargée de la mer, Justine Benin, a été battue samedi au second tour des législatives dans la 2e circonscription de Guadeloupe, avec 41,35% des voix derrière Christian Baptiste (DVG) élu avec 58,65% des voix, a annoncé la préfecture de Guadeloupe dans un communiqué. Mme Benin jouait son poste au gouvernement lors de ce scrutin. L'exécutif avait rappelé en amont du vote qu'en cas d'échec aux législatives le ministre candidat devrait quitter le gouvernement conformément à une règle non écrite mais déjà appliquée en 2017 par M. Macron.

Le taux de participation en Guadeloupe est de 28,23%, en baisse par rapport à 2017 (30,65%), a précisé la préfecture.

Dans la 1ère circonscription, le candidat soutenu par LFI, Olivier Serva (ex-LREM) a été élu avec 74,04% des voix.