Le premier tour des élections municipales, bouleversé par la pandémie du coronavirus, s'est terminé dimanche soir à 20H00 sur un taux d'abstention record, entre 53,5 et 56% selon les estimations des instituts de sondage.

A Paris, la maire sortante Anne Hidalgo (PS), avec 30,2% des voix, devance largement la candidate des Républicains, Rachida Dati, et l'ex-ministre de la Santé, Agnès Buzyn (LREM), selon les premières estimations.

Edouard Philippe est arrivé en tête dimanche du 1er tour des élections municipales du Havre avec 43,60%, devant la liste conduite par le député PCF Jean-Paul Lecoq à 35,88%, selon des résultats définitifs.

Hauts-de-France

Le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin, tête de liste LREM aux municipales à Tourcoing (Nord) et actuel premier adjoint, a été élu dès le 1er tour des élections municipales dimanche, a indiqué la mairie à l'AFP.

A Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), le maire RN Steeve Briois, a été réélu dès le premier tour dimanche, a annoncé à l'AFP le député RN du Pas-de-Calais Bruno Bilde.

La maire socialiste sortante de Denain (Nord) a annoncé dimanche sa victoire "très nette" au soir du premier tour des élections municipales, face notamment au porte-parole du Rassemblement national Sébastien Chenu.

A Lille, Martine Aubry (PS, 29-30%) devance Stéphane Bailly (EELV, 23-23,5%) et Violette Spillebout (LREM, 17-18,1%), selon les estimations de plusieurs instituts.

Auvergne-Rhône-Alpes

Le maire sortant Éric Piolle (EELV/LFI/PCF) arrive largement en tête du premier tour à Grenoble avec 44,6% des voix, devançant l'ancien édile (DVD) Alain Carignon (20,5%), selon une estimation Ipsos Sopra Steria.

A Lyon, l'écologiste Doucet (29%), devance le Républicain Blanc (16,7%), et le candidat LREM Yann Cucherat (14,9%), selon les estimations.

Région Occitanie

Le maire sortant de Toulouse Jean-Luc Moudenc (LR-LREM) arrive en tête au premier tour avec 35,3% des voix, devant le candidat écologiste Antoine Maurice (28,3%), selon une estimation.

A Perpignan, Louis Aliot (33%-36,5%) devance le candidat LR Jean-Marc Pujol (18,8-20%).

Le maire sortant Robert Ménard (soutenu par le RN) a été réélu dimanche au premier tour à Béziers (Hérault), avec 68,7% des voix. M. Ménard était confronté à une opposition faible et fragmentée. Le champion de l'ultra-droite, âgé de 66 ans, a largement devancé les listes LREM (11,5%), PC-PS-PRG (6,1%), EELV-LFI (5,4%), LR (4,2%) et une liste citoyenne (4,1%).

Nouvelle-Aquitaine

Le maire sortant de Bordeaux, Nicolas Florian (LR), est arrivé de justesse en tête du premier tour des élections municipales, avec 34,56% des voix, devant l'écologiste Pierre Hurmic (34,38%), selon des résultats définitifs communiqués par la mairie. L'héritier d'Alain Juppé qui recueille 18.990 voix, n'a que 96 suffrages d'avance sur Pierre Hurmic (EELV allié à la gauche) qui totalise 18.894 voix, après le dépouillement des 147 bureaux de vote.

A Pau, François Bayrou se trouve en tête avec 46,2% des voix, selon les première estimations.

Région PACA

A Fréjus, le maire sortant David Rachline (RN), annonce sa réélection des le premier tour.

La candidate des Républicains de Marseille, Martine Vassal, arrive juste devant Michèle Rubirola (PS) et Stéphane Ravier (RN), avec 23% des voix.

Grand-Est

La candidate écologiste Jeanne Barseghian (EELV) arrive en tête du premier tour des élections municipales à Strasbourg avec 26,7% des voix, devançant Alain Fontanel (LREM, 20,6%), selon une estimation.

Vers le report du second tour ?

Le ministre de la Santé Olivier Véran a indiqué dimanche qu'il demanderait "sans doute mardi" leur avis aux experts scientifiques dans la crise du coronavirus sur l'opportunité de tenir le second tour des élections municipales, prévu le 22 mars. "Mardi, mercredi, sans doute mardi, je serai amené à leur poser la question du deuxième tour", a-t-il dit sur France 2. Interrogé par ailleurs sur des rumeurs d'annonce de confinement total du pays mardi, il a répondu: "on entend dire beaucoup de choses. Si une personne doit signer un tel décret, je serai au courant".

Marine Le Pen, la présidente du Rassemblement national, a appelé au report du second tour, l'heure étant à la "guerre sanitaire", mais elle souhaite "considérer comme acquises" les victoires du 1er tour. Le chef des députés LR Damien Abad, Yannick Jadot (EELV) et François Ruffin (LFI), ont également demandé à différer le scrutin.