Les services de sécurité russes (FSB) ont dénoncé lundi comme une "falsification" et une "provocation" le piège téléphonique que l'opposant Alexeï Navalny assure avoir tendu à un agent russe ayant participé à son empoissonnement
"La vidéo avec (cette) conversation téléphonique est une falsification", a indiqué le FSB dans un communiqué, cité par les agences de presse russes, ajoutant que "la prétendue 'enquête' diffusée par A. Navalny" constitue "une provocation planifiée" qui n'aurait pas pas été possible "sans le soutien technique et organisationnel de services spéciaux étrangers".