L'Allemagne, la Suède et la Pologne ont annoncé lundi l'expulsion de diplomates russes en représailles à une mesure similaire décidée le 5 février par Moscou dans le cadre de l'affaire Navalny. Varsovie, Berlin et Stockholm vont chacun expulser un diplomate russe en poste dans leur pays, ont annoncé quasi simultanément les gouvernements des trois pays.