Europe

Le Royaume-Uni pourrait manquer de navires pour empêcher des bateaux de pêche en provenance de l'UE d'entrer illégalement dans ses eaux territoriales en cas de Brexit sans accord, a annoncé Sky News samedi, citant un document gouvernemental. 

Ce courriel, rédigé par des fonctionnaires du ministère de l'Environnement, avertit qu'il existe "beaucoup d'incertitudes" sur la capacité des autorités à patrouiller aux larges des côtes britanniques.

Il souligne que seulement 12 vaisseaux seront disponibles "pour surveiller un espace grand comme trois fois la superficie du Royaume-Uni", précise Sky News.

Cet avertissement survient alors que les pêcheurs français, qui croisent notamment dans les eaux britanniques, ont menacé de perturber les exportations britanniques transitant par la Manche si l'accès à ces eaux leur est refusé après le Brexit.

Le Royaume-Uni quittera la Politique commune de la pêche -qui offre aux pêcheurs européens un accès aux eaux britanniques- et administrera de manière indépendante l'accès à ses côtes s'il quitte l'Union européenne sans accord au 31 octobre, date prévue du divorce que le Premier ministre Boris Johnson s'est engagé à respecter.