En Turquie, un projet de loi qui autorise un homme accusé de viol sur mineure à épouser sa victime pour éviter d'être puni suscite la polémique.

Le projet de loi "Épouse ton violeur" va être présenté d'ici la fin du mois au parlement turc, annonce The Independent. Par le passé, une loi similaire avait déjà été proposée mais, après l'indignation générale, elle avait finalement été rejetée.

Pourtant, l'ancienne loi ne prévoyait de pardonner les hommes "que" s'ils avaient des relations sexuelles sans menace ni violence. Le nouveau projet va donc encore plus loin et provoque l'ire des militants pour les droits des femmes.

Selon les opposants, "Épouse ton violeur" autorisera le mariage d'enfants, légalisera le viol et encouragera les abus et l'exploitation sexuelle des enfants. Le parti d'opposition, le Parti Démocratique des Peuples (HDP), harangue le gouvernement pour qu'il abandonne ce projet de loi.

Les violences faites aux femmes représentent un sérieux problème dans la société turque. Selon les Nations unies, 38% des Turques ont déjà souffert de violences physiques et sexuelles de la part de leur partenaire.

A travers le monde, des lois telles que celle-ci continuent de voir le jour sous couvert de sauvegarde de l'honneur familial.