L'Espagne rendra un hommage national aux victimes du coronavirus le 16 juillet en présence de hauts dirigeants de l'UE et du directeur général de l'OMS, a annoncé mercredi le Premier ministre Pedro Sanchez. "La cérémonie d'État en hommage aux 27.000 compatriotes qui ont perdu la vie" ainsi qu'aux personnes "qui ont été en première ligne dans la lutte contre la pandémie durant ces trois mois aura lieu le 16 juillet", a-t-il indiqué à la Chambre des députés.

Cette cérémonie sera présidée par le roi d'Espagne Felipe VI, a ajouté le socialiste.

Le président du Conseil européen Charles Michel, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen, le président du Parlement européen David Sassoli, le haut représentant de l'Union européenne (UE) Josep Borrell ainsi que le directeur général de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, seront présents, a détaillé M. Sanchez, sans préciser le lieu de cet hommage.

Le gouvernement espagnol avait décrété le 26 mai dix jours de deuil national en mémoire des victimes de la pandémie, le plus long deuil depuis le rétablissement de la démocratie espagnole en 1977 après la dictature de Francisco Franco.

L'Espagne demeure l'un des pays les plus endeuillés au monde par la maladie Covid-19, avec plus de 27.000 morts.