Depuis quelques jours, de nombreuses vidéos flanquées du hashtag #lightsoff fleurissent sur les réseaux sociaux. On peut y apercevoir des jeunes, adeptes du parkour, éteindre les enseignes lumineuses de plusieurs commerces en faisant des acrobaties. 

Le concept, initié par le Wizzy Gang, un groupe de jeunes Rennais, est d'associer le parkour et la lutte contre le réchauffement climatique. Grâce à des acrobaties, ils parviennent à atteindre les interrupteurs externes des magasins et à éteindre toutes les lumières. En se filmant et en postant ces vidéos sur les réseaux sociaux, les jeunes acrobates espèrent pouvoir sensibiliser à la pollution lumineuse.


Cette pratique est de plus en plus populaire, notamment en raison du couvre-feu imposé en France à partir de 18h. Pour les militants, cette mesure justifie d'autant plus la nécessité d'éteindre toutes les enseignes lumineuses, car personne n'a le droit de se balader dans la rue une fois la nuit tombée et ne pourrait donc prêter attention aux vitrines des magasins. 

Depuis plusieurs jours, de nombreux collectifs qui partagent ce même objectif ont vu le jour dans plusieurs villes françaises, comme le groupe "On the Spot", qui sillone les rues de Paris et s'en prend même aux enseignes des Champs-Elysées.  
 

En France, les magasins sont obligés d'éteindre leur enseignes entre 1h et 6h du matin afin de limiter la consommation d'énergie et les nuisances lumineuses. Une loi qui n'est visiblement que très peu respectée.