L'origine du feu n'a pas encore été confirmée, mais un individu a été placé en garde à vue dans le cadre de l'enquête. Dimanche soir, il était libéré.

C'est alors qu'une scène totalement absurde s'est produite en plein direct sur CNews: pensant avoir ledit homme qui sort du commissariat de Nantes en face d'eux, une horde de journalistes se jette sur un individu pour l'interroger. 

S'en suit alors un long silence et un sentiment de malaise, mais que se passe-t-il ?

"Je pense que, peut-être, ce n'est pas la bonne personne", avance alors l'un des journalistes.

Ces derniers ont en effet tenté d'interviewer un homme totalement étranger à l'incident qui a touché le monument français.

Se rendant compte de la bourde, la chaîne a rapidement coupé son direct pour reprendre l'antenne. Trop tard, le mal est fait et la vidéo fait le tour des réseaux sociaux.

Les excuses de Patrice Boisfer

Sur les réseaux sociaux, le journaliste Patrice Boisfer a tenu à présenter ses excuses. "Sachez que je fais encore la même tête. Toujours aussi surpris. Je tiens surtout à m'excuser pour cette séquence qui me serre le coeur", a écrit le présentateur sur Twitter.