Guerre en Ukraine: l’Onu alerte sur les conséquences de la "guerre du blé"

La planète compte sur la Russie et l’Ukraine pour 28 % de ses importations de blé. Or la guerre pénalise cet aliment essentiel qu’est le blé. Explications.

Guerre en Ukraine: l’Onu alerte sur les conséquences de la "guerre du blé"
©Shutterstock
Juste un chiffre : jeudi, le prix du blé tournait sur les marchés mondiaux aux alentours de 430 euros la tonne. Cela représente une hausse de près de 38 % depuis le début de l’invasion russe en Ukraine. Il n’a jamais été aussi haut, même en 2008 lorsque des investisseurs avaient parié sur les...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité