"Vladimir Poutine a survécu à une tentative d'assassinat il y a deux mois"

C'est ce qu'a annoncé ce lundi le chef des services de renseignement ukrainiens

Vladimir Poutine aurait-il été visé par une tentative d'assassinat ? C'est ce qu'a affirmé ce lundi le chef des services de renseignement ukrainiens, Kyrylo Budanov. Selon lui, la "tentative ratée" aurait eu lieu dans le Caucase, une région située à l'extrême sud-est de l'Europe et de l'Asie occidentale.

"Ce n'était pas une information publique", a-t-il déclaré dans une interview donnée au média la "Pravda" d'Ukraine. "La tentative d'assassinat a échoué, mais elle a vraiment eu lieu. C'était il y a environ deux mois."

"Vladimir Poutine sortira de cette guerre plus perdant que gagnant"

L'interview complète doit être diffusée en entier ce mardi 24 mai.

Outre la tentative d'assassinat ratée, la santé du dirigeant russe fait l'objet de débat ces dernières semaines. Au début du mois, Kyrylo Budanov avait déclaré que Vladimir Poutine était "gravement malade". Des rumeurs sur son état de santé circulent également. Dernièrement, le chef d'Etat russe aurait été enregistré en train de vomir en pleine réunion avec Sergey Chemezov.

Qui pour le remplacer ?

Si Vladimir Poutine venait à mourir, c'est Mikhail Mishustin qui prendrait le contrôle de l'État russe, Premier ministre du pays depuis janvier 2020. C'est lui qui prendrait le contrôle du gouvernement russe si Poutine décédait ou était frappé d'incapacité pendant 90 jours ou encore, jusqu'à la tenue d'une élection pour le remplacer. Cet homme de 56 ans serait considéré comme "fade" et "sans pouvoir ni grandes ambitions", relatent plusieurs médias. Raison pour laquelle un autre nom circule, celui de Nikolai Patrushev, actuel secrétaire du Conseil de la sécurité de la Russie depuis 2008.