Moscou prend ses distances avec le diplomate russe, opposé à la guerre en Ukraine, qui a démissionné

Le Kremlin a annoncé mardi prendre ses distances avec le diplomate russe basé à l'ONU à Genève, qui avait indiqué lundi avoir démissionné.

ATS
Moscou prend ses distances avec le diplomate russe, opposé à la guerre en Ukraine, qui a démissionné
©AP

"Il est contre nous", a estimé Dmitri Psekov, porte-parole du gouvernement de Vladimir Poutine. "Nous ne pouvons probablement que dire que M. Bondarev n'est plus dans notre camp, il est plutôt contre nous", a déclaré le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov mardi à Moscou, rapporte l'agence Interfax. Le conseiller d'ambassade Boris Bondarev avait démissionné lundi après 20 ans de service. Il protestait ainsi contre la guerre menée par la Russie en Ukraine.

"Il a condamné les actions des dirigeants russes - et les actions des dirigeants russes sont pratiquement soutenues par l'ensemble de la population de notre pays", a ajouté M. Psekov, jugeant que Boris Bondarev "s'est prononcé contre l'opinion généralement dominante de notre pays".

M. Bondarev, dont le nom apparaît bien dans l'annuaire officiel des diplomates auprès de l'ONU à Genève, dit avoir travaillé au ministère russe des Affaires étrangères depuis 2002 et depuis 2019 au bord du Léman.

Sur le même sujet