"Tout ce qui reste à la Russie, c'est de cracher des menaces"

AFP
"Tout ce qui reste à la Russie, c'est de cracher des menaces"
©Marcus Brandt/dpa-Pool/dpa

Les condamnations du Kremlin dénonçant un "accaparement géopolitique" visant la Russie, à la suite de l'octroi à l'Ukraine et à la Moldavie du statut de candidat à l'Union européenne, "montrent sa faiblesse", a estimé samedi Kiev.

"Tout ce qui reste à la Russie, c'est de cracher des menaces contre d'autres États après des décennies de politiques ratées basées sur l'agression, la coercition et le manque de respect. Cela ne fait que montrer la faiblesse de la Russie", a affirmé sur Twitter le chef de la diplomatie ukrainienne, Dmytro Kouleba.