Un "rideau de fer" s'abat entre la Russie et l'Occident, prévient Lavrov

Un "rideau de fer" est en train de s'abattre entre la Russie et l'Occident, sur fond d'une crise diplomatique sans précédent en raison du conflit ukrainien, a affirmé jeudi le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov.

AFP

"Le rideau de fer, de fait, il est déjà en train de s'abattre", a estimé M. Lavrov, faisant écho à la célèbre phrase de Winston Churchill, lors d'une conférence de presse à Minsk avec son homologue bélarusse Vladimir Makeï.

"Que (les Occidentaux) fassent attention et qu'ils ne se coincent pas (les doigts) dedans. Le processus est en cours", a-t-il ironisé.

Selon M. Lavrov, l'UE "ne montre aucun intérêt à comprendre les intérêts" russes et ses décisions sont dictées "par Washington".

Le ministre a jugé que le sommet de l'Otan cette semaine démontrait que les Etats-Unis veulent "soumettre tous les Etats à leur volonté".

"Ce rideau de fer est érigé aujourd'hui par les Occidentaux eux-mêmes", a renchéri son homologie bélarusse.

La formule de Churchill d'un rideau de fer s'abattant sur l'Europe en 1946 illustrait la séparation du continent européen entre pays capitalistes et le bloc soviétique, donnant naissance à la Guerre froide.