Guerre en Ukraine : au moins 18 morts dans des frappes près d'Odessa tandis que les combats autour de Lyssytchansk atteignent leur paroxysme

Au moins 18 personnes ont été tuées et une trentaine blessées par des tirs de roquettes russes dans la nuit de jeudi à vendredi, près d'Odessa, ont annoncé les services de secours ukrainiens sur Telegram.

Guerre en Ukraine : au moins 18 morts dans des frappes près d'Odessa tandis que les combats autour de Lyssytchansk atteignent leur paroxysme
©AFP

Le nouveau bilan est monté à 18 morts, dont deux enfants, et 30 blessés, a indiqué le numéro deux de l'administration présidentielle Kirilo Timochenko sur Telegram. Les opérations de sauvetage, compliquées par un incendie, se poursuivent

Le premier tir de roquette, sur un immeuble d'habitations, provenait d'un "avion stratégique survolant la mer noire", a indiqué un porte-parole du commandement militaire ukrainien dans la région. Une section complète de l'immeuble de neuf étages a été totalement détruite, selon les autorités. Dix personnes ont perdu la vie. "Les services de secours ont procuré des soins médicaux à sept blessés, dont trois enfants", indiquent les services médicaux.

Une autre roquette, tirée depuis le même avion, a touché deux autres bâtiments du quartier et tué trois personnes, dont un enfant.

Jeudi, les troupes russes ont quitté leur position sur la très stratégique "île aux serpents", au large d'Odessa, sur la mer Noire.

Lyssytchansk, dernière ville de Lougansk "à libérer" pour les Russes

Les combats autour de la ville de Lyssytchansk, dans l'est ukrainien, atteignent leur paroxysme, selon Kiev. "L'ennemi concentre ses efforts principaux sur l'encerclement des soldats ukrainiens à Lyssytchansk depuis le sud et l'ouest. L'accent est mis sur le contrôle total de la région de Lougansk", a déclaré vendredi l'état-major ukrainien.

Il s'agit de la dernière ville de la région que les troupes russes n'ont pas encore réussi à contrôler. Elle forme, avec Donetsk et le Donbass, la zone que l'armée russe dit vouloir "libérer". La tentative de la Russie de s'emparer d'une partie de la route d'approvisionnement Bakhut-Lyssytchansk a toutefois échoué jusqu'à présent, selon l'armée. Dans le même temps, selon des sources ukrainiennes, les troupes russes ont intensifié leurs activités militaires en direction de Kramatorsk.