Guerre en Ukraine : les séparatistes de Donetsk se disent reconnus par la Corée du Nord

Le territoire séparatiste prorusse de Donetsk, dans l'est de l'Ukraine, a affirmé mercredi avoir été reconnu en tant qu'État par la Corée du Nord, qui de son côté n'a pas fait d'annonce dans l'immédiat.

AFP
Guerre en Ukraine : les séparatistes de Donetsk se disent reconnus par la Corée du Nord
©AFP

Cette reconnaissance serait la troisième, après celles de la Syrie fin juin et de la Russie quelques jours avant que Moscou ne lance son offensive contre l'Ukraine en février.

La représentation diplomatique des séparatistes à Moscou a diffusé sur Telegram une photo de sa représentante Olga Makeïeva recevant ce qu'elle présente comme une lettre de reconnaissance des mains de l'ambassadeur nord-coréen Sin Hong Chol.

Peu avant, le dirigeant du territoire séparatiste de Donetsk, Denis Pouchiline, avait annoncé cette reconnaissance par les autorités nord-coréennes.

"Le statut international de la République populaire de Donetsk continue de se renforcer", avait-il dit. "C'est une nouvelle victoire pour notre diplomatie", a-t-il aussi dit à l'AFP.

L'autre territoire séparatiste prorusse de l'est de l'Ukraine, celui de Lougansk, n'a pas fait d'annonce en ce sens.

La Russie a justifié son offensive militaire contre l'Ukraine par la nécessité de défendre ces entités séparatistes de l'est du pays.

Moscou est largement considéré, malgré ses dénégations, comme l'instigateur de ces mouvements séparatistes en 2014, dans la foulée de l'annexion par la Russie de la péninsule ukrainienne de Crimée