Guerre en Ukraine: "pas d'indication" que la Russie ait visé une cible militaire ukrainienne à Vinnytsia, selon les USA

Un responsable américain du ministère de la Défense a rejeté vendredi les allégations de la Russie selon lesquelles l'attaque à Vinnytsia, qui a fait 23 morts dont des enfants selon Kiev, visait une réunion de l'armée de l'air ukrainienne dans cette ville très éloignée des lignes de front.

Guerre en Ukraine: "pas d'indication" que la Russie ait visé une cible militaire ukrainienne à Vinnytsia, selon les USA
©AP

"Je n'ai pas d'indication sur la présence d'une cible militaire à proximité", a dit ce haut responsable à des journalistes sous le couvert de l'anonymat.

"Ça ressemblait à un immeuble", a ajouté le responsable, en confirmant que la Russie avait lancé la frappe par missile jeudi depuis un sous-marin.

En comptant l'attaque contre Vinnytsia, il a estimé que 100 à 150 civils ukrainiens avaient été tués dans des frappes russes au cours des sept à quinze derniers jours, sur la base d'informations publiques.

Le dernier bilan à Vinnytsia fait état de 23 morts, 29 disparus et des dizaines de blessés.

Le ministère russe de la Défense a affirmé que des missiles tirés depuis la mer avaient frappé la "maison des officiers" de Vinnytsia alors que s'y tenait une réunion du "commandement des forces aériennes ukrainiennes avec des représentants de fournisseurs étrangers d'armements".

Les images publiées par le service ukrainien des situations d'urgence montrent des dizaines de carcasses de voitures calcinées et un immeuble d'une dizaine d'étages ravagé par l'explosion.

Selon l'armée ukrainienne, "trois missiles" ont touché le parking et cet immeuble commercial du centre de la ville, abritant des bureaux et de petits commerces.

Sur le même sujet