Guerre en Ukraine: un centre de coordination sur les céréales ouvre mercredi à Istanbul

Un centre de coordination chargé de superviser le transport des céréales va ouvrir mercredi à Istanbul.

AFP
Le président turc Recep Tayyip Erdogan, à droite, le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, le ministre russe de la Défense Sergei Shoigu, en haut à gauche, et le ministre turc de la Défense Hulusi Akar, en haut à droite, échangent des documents lors d'une cérémonie de signature à Istanbul.
Le président turc Recep Tayyip Erdogan, à droite, le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, le ministre russe de la Défense Sergei Shoigu, en haut à gauche, et le ministre turc de la Défense Hulusi Akar, en haut à droite, échangent des documents lors d'une cérémonie de signature à Istanbul. ©AP

Un centre de coordination chargé de superviser le transport des céréales conformément à l'accord signé le 22 juillet par l'Ukraine, la Russie, la Turquie et l'ONU, va ouvrir mercredi à Istanbul, a annoncé mardi le ministère turc de la Défense. Le ministre turc de la Défense, Hulusi Akar, sera présent à l'inauguration, a ajouté le ministère.

Selon l'agence de presse russe étatique TASS, une délégation russe devrait arriver mardi à Istanbul pour participer à la cérémonie.

L'ouverture du Centre de coordination conjoint (CCC) était prévue par l'accord signé à Istanbul pour permettre la reprise des exportations de céréales bloquées en Ukraine depuis le début de l'invasion russe.

La reprise des exportations devrait soulager les pays dépendants des marchés russe et ukrainien, qui représentent 30% du commerce mondial du blé à eux deux.

Le CCC sera chargé de conduire les inspections de navires au départ et au retour de la Mer noire, comme l'exigeait Moscou.

La frappe russe qui a visé samedi le port ukrainien d'Odessa, sur la mer Noire, vital pour le commerce des céréales, a cependant suscité des inquiétudes sur la mise en place de l'accord.