La Russie demande une enquête sur l'attaque d'un camp de prisonniers à Donetsk

AFP
La Russie demande une enquête sur l'attaque d'un camp de prisonniers à Donetsk
©AP

L'ONU et le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) sont autorisés à enquêter sur l'attaque d'un camp de détention dans la région de Donetsk, dans l'est de l'Ukraine, survenue plus tôt cette semaine. Le ministère russe de la Défense a déclaré samedi soir qu'il avait invité des experts des organisations "dans le but de mener une enquête objective". Selon les séparatistes pro-russes, l'Ukraine est derrière l'attaque qui a tué 53 prisonniers de guerre. Kiev aurait bombardé la prison près d'Olenivka avec des missiles Himars de type américain, assurent-ils.

L'Ukraine récuse ces accusations et affirme de son côté que le groupe Wagner, une organisation paramilitaire russe, est à l'origine des faits. L'artillerie russe aurait pris pour cible le centre de détention afin de garder secrets les tortures et les mauvais traitements infligés aux prisonniers.

L'Ukraine a demandé vendredi à l'ONU et au CICR d'enquêter sur la mort des prisonniers. Dans un communiqué, le Comité international de la Croix-Rouge a déclaré qu'il tenterait d'accéder au centre de détention et aiderait entre autres à évacuer les blessés.