Pourquoi les Etats-Unis ne sont pas parvenus à convaincre l'Europe de l'imminence de l'invasion de l'Ukraine

Dans un enquête fournie, le Washington Post dévoile les dessous du plan d'invasion russe de l'Ukraine. Voici pourquoi, pourtant rapidement au courant des intentions belliqueuses de Vladimir Poutine, les Etats-Unis ne sont pas parvenus à convaincre les Alliés du conflit imminent.

Pourquoi les Etats-Unis ne sont pas parvenus à convaincre l'Europe de l'imminence de l'invasion de l'Ukraine
©BELGA

Les services de renseignement américains ont rapidement eu vent d'agissements suspects en provenance de Russie. Photographies satellites, interceptions de communications, informations sensibles de la haute sphère moscovite, comportement nébuleux de Vladimir Poutine, ... "Toutes les pièces sont en place pour un assaut massif", préviendront-ils en octobre 2021.

Dans un premier temps, la Russie prévoyait de profiter de l'hiver et d'une météo favorable pour prendre Kiev de manière fulgurante: en trois ou quatre jours maximum. Volodymyr Zelensky était également ciblé afin d'être remplacé par une marionnette à la solde du Kremlin.

Face à cette hostile éventualité, les Etats-Unis tenteront d'obtenir le soutien de pays européens, mais se heurteront au doute de leurs alliés. Avril Haines, à la tête du renseignement national américain, déclare ainsi que "de nombreuses interrogations existaient quant à la possibilité que Vladimir Poutine se lance dans une invasion d’une telle ampleur". Un cadre de l'administration Biden ajoute encore: "Ils se disaient 'Il ne va pas envahir, c’est cinglé'".

De fait, la confiance envers le renseignement américain s'était effritée après le désastre des guerres en Irak et en Afghanistan.

De leur côté, les Américains s'employaient à l'époque également à la rétention d'informations par crainte que ces éléments soient interceptés par les Russes, voire qu'ils déclenchent un assaut précipité de l'Ukraine ce qui aurait indubitablement fait escalader le conflit. Enfin, les USA émettaient également des doutes quant aux compétences de dirigeant de Volodymyr Zelensky, "un ancien comique de télévision qui avait perdu le soutien populaire du fait de son incapacité à obtenir la paix avec la Russie".

Vladimir Poutine finira par déclencher son assaut en Ukraine au début du mois de février 2022, prouvant sa soif de conquête aux yeux du monde entier.

Sur le même sujet