Six mois après le début de la guerre, la Russie entre patriotisme et dépression

Embourbée depuis six mois en Ukraine, la Russie apprend à vivre avec ce conflit dont de nombreux Russes ne souhaitent que la fin.

En périphérie de Moscou, un tank apparaît, s’arrête un instant et tire sur une cible située à quelques centaines de mètres. Alors que la guerre se poursuit en Ukraine, l’armée russe a trouvé des blindés et des hommes pour participer, en plein mois d’août, à son biathlon de tanks annuel. C’est le parc Patriote, un parc à la gloire de l’armée russe, qui abrite...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité