Guerre en Ukraine: un cadre de l'occupation russe, ancien député pro-Zelensky et recherché pour haute trahison, tué par balles

Un ancien député ukrainien pro-Zelensky, Alexeï Kovalev, passé du côté des forces d'occupation russes dans la région de Kherson, a été tué par balles, ont indiqué lundi les enquêteurs russes. Il était recherché par Kiev pour haute trahison.

Guerre en Ukraine: un cadre de l'occupation russe, ancien député pro-Zelensky et recherché pour haute trahison, tué par balles
©AP

"Le chef adjoint de l'administration militaire et civile de la région de Kherson, en charge des questions agricoles, Alexeï Kovalev, est mort après avoir été blessé par balles", a indiqué le Comité d'enquête russe sur son compte Telegram.

"L'attaque a été menée à son domicile, le 28 août. Une jeune femme qui vivait avec le défunt a également été victime des malfaiteurs", a ajouté le Comité, chargé en Russie des principales affaires criminelles, sans fournir plus de détails.

Ces derniers mois, plusieurs fonctionnaires nommés par les Russes dans les territoires ukrainiens qu'ils ont conquis ont été blessés ou tués lors d'attentats.

Alexeï Kovalev, 33 ans, avait été élu en 2019 député dans la région de Kherson et avait rejoint le groupe du président Volodymyr Zelensky au Parlement ukrainien.

Après l'offensive du Kremlin fin février et la conquête de la région de Kherson, il avait rejoint l'administration d'occupation. Fin juin, il avait survécu à une autre tentative d'assassinat.

La majeure partie de la région de Kherson et une partie de celle de Zaporijjia ont été prises par le Kremlin, qui tente d'y mener une politique de russification en vue d'une possible annexion. Moscou y a introduit le rouble et encourage leurs habitants à recevoir des passeports russes.

Sur le même sujet