"Les civils ukrainiens ne devraient pas être laissés sans autre choix que de se rendre en Russie"

Près de 2,8 millions de civils ukrainiens se seraient réfugiés en Russie. Mais nombre d'entre eux, selon Human Rights Watch, y ont en fait été transférés de force. Ce qui constitue une violation grave des lois de la guerre, indique l'ONG dans le rapport "We Had No Choice", qu'elle publie ce jeudi.

S.Vt.
"Les civils ukrainiens ne devraient pas être laissés sans autre choix que de se rendre en Russie"
©AP
Frappés par les bombardements, les tirs, les exactions et l’occupation russes, les Ukrainiens poussés à l’exil ne se sont pas tous mis à l’abri ailleurs en Europe. Le Haut commissariat de l’Onu aux réfugiés dénombre à ce jour plus...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité