Plus de 400.000 Russes ont émigré au cours du premier semestre 2022, soit deux fois plus que l'année précédente

Quelque 419.000 personnes ont quitté la Russie au cours du premier semestre 2022, soit deux fois plus que l'année précédente, a rapporté lundi soir l'agence de presse RBC.

DPA
Plus de 400.000 Russes ont émigré au cours du premier semestre 2022, soit deux fois plus que l'année précédente
©Shutterstock

Ces chiffres montrent également que, pour la première fois dans l'histoire récente, le nombre de personnes ayant quitté le pays est supérieur à celui des immigrés (322.000 personnes).

L'agence russe de statistique Rosstat n'a pas précisé la nationalité des personnes ayant émigré.

La Russie attire traditionnellement des immigrants originaires des anciennes républiques soviétiques. Cette année, cependant, le mouvement s'est effectué dans le sens inverse, avec 369.000 personnes ayant quitté la Russie pour les anciens États soviétiques et seulement 295.000 étant entrées en Russie depuis ces pays. Près de 80.000 personnes ont choisi l'Ukraine comme destination.

La Russie a envahi cette dernière en février, ce qui a entraîné non seulement un exode de l'Ukraine, mais aussi une vague de personnes quittant la Russie.

Les opposants politiques russes se sont exilés et de nombreux jeunes travailleurs spécialisés ont également quitté le pays à la recherche de meilleures opportunités, les entreprises préférant se retirer du territoire.

D'importantes communautés russes se sont formées en Arménie et en Géorgie, notamment en raison des conditions d'entrée relativement souples pour les Russes.

La population russe a globalement diminué de 480.000 personnes au cours des six premiers mois de l'année.