Quand le Kremlin félicite Elon Musk

Le Kremlin a félicité le patron de Tesla, Elon Musk, d'avoir suggéré un éventuel accord de paix pour mettre fin à la guerre en Ukraine.

Quand le Kremlin félicite Elon Musk
©ANGELA WEISS

Elon Musk a déclenché une polémique en proposant un sondage à ses internautes sur Twitter: pour ou contre une Ukraine qui cède définitivement la Crimée à la Russie, de nouveaux référendums organisés sous l'égide de l'ONU pour déterminer le sort du territoire contrôlé par la Russie et une Ukraine qui accepte la neutralité.

La question posée par Elon Musk a vivement été critiquée, notamment par Kiev pour qui des référendums légaux ne peuvent être organisés dans un territoire occupé où de nombreuses personnes ont été tuées ou chassées.

Côté russe, on apprécie l'initiative du fantasque patron de Tesla. Le porte-parole du Kremlin, Dmitry Peskov, a déclaré aux journalistes lors d'une conférence téléphonique que c'était "positif de voir une personne comme Elon Musk rechercher une issue pacifique aux événements actuels. A l'inverse de nombreux diplomates professionnels, Musk cherche encore des moyens de parvenir à la paix. Et parvenir à la paix sans remplir les conditions de la Russie est absolument impossible."

Sardonique et probablement agacé, Zelensky a rendu la pareille à Musk en publiant son propre sondage sur Twitter. "Quel Elon Musk prévérez-vous ? Celui qui supporte l'Ukraine ou celui qui supporte la Russie?"