Des vétérans russes dénoncent la guerre en Ukraine: "Poutine a détruit de ses propres mains les ressources de mobilisation militaire du pays et s'est mis en guerre avec le monde entier"

Des vétérans de l'armée russe critiquent publiquement la guerre en Ukraine ainsi que l'incompétence de leurs dirigeants. “Poutine a créé des conditions dans lesquelles nous ne pouvons pas gagner”, déclarent-ils.

La Rédaction
Des vétérans russes dénoncent la guerre en Ukraine: "Poutine a détruit de ses propres mains les ressources de mobilisation militaire du pays et s'est mis en guerre avec le monde entier"
©AFP

Dans un article publié par le journal Moscow Times, des vétérans qui ont notamment combattu en Russie dénoncent l'offensive menée par le président Poutine en Ukraine. Parmi eux,Vitaly Votanovsky. Après avoir pris sa retraite de l'armée de l'air russe au grade de lieutenant-colonel, il a commencé à s'investir dans l'activisme politique afin de lutter contre la propagande du Kremlin.

L'homme a déjà été détenu à plusieurs reprises pour avoir photographié les tombes de soldats morts mais il est déterminé à poursuivre son combat face à une guerre qui semble perdue d'avance. "Poutine a détruit de ses propres mains les ressources de mobilisation militaire du pays et maintenant cet idiot s'est mis en guerre avec le monde entier", a déclaré Votanovsky au Moscow Times. "Il a créé des circonstances dans lesquelles nous ne pouvons pas gagner".

Censure et amendes

L'ancien lieutenant-colonel est visé par les lois de censure en raison de ses critiques exprimées publiquement notamment à l'égard de la mobilisation russe décrétée par Vladimir Poutine le 21 septembre.

Nikolai Prokudin, un ancien combattant de 61 ans et fervent opposant à la guerre en Ukraine dénonce le fait qu'une grande majorité de Russes se laisse berner par la propagande. L'année passée, il a cosigné une pétition contre une "escalade de la guerre" en Ukraine avec un autre ancien combattant, Sergei Gulyaev, qui a servi en tant qu'officier de renseignement soviétique en Afghanistan. Si les signatures de nombreux anciens combattants qui avaient initialement soutenue la pétition ont ensuite été retirées de cette dernière, Gulyaev n'a pas retiré son nom.

Comme le reste de la population, les vétérans s'exposent à des risques lorsqu'ils critiquent le conflit en Ukraine. Plusieurs anciens combattants ont déjà été condamnés à des amendes pour s'être exprimés à ce sujet. En mai, un tribunal de la région de Vologda, dans le nord de la Russie, a condamné le capitaine Nikolai Smyshlyaev à la retraite, 64 ans, pour avoir "discrédité l'armée russe" en publiant des photos contre la guerre sur VKontakte, le Facebook russe. Il a ensuite été contraint de payer une amende de 30 000 roubles (496 dollars).

Igor Knyazkov, vétéran de la guerre en Tchétchénie et ancien officier de police, a quant à lui été accusé de faire du tort à l'armée russe car il avait publié une photo portant le slogan “Pas de guerre” comme photo de profil sur le même réseau social.

Incompétence de l'élite russe

La plupart des vétérans interrogés par le journal Moscow Times ont dénoncé la guerre en considérant qu'elle était injuste et qu'elle allait à l'encontre des intérêts du peuple russe. Tous s'accordent à dire que leurs dirigeants sont incompétents et qu'ils seront responsables de la défaite russe. “Ni Poutine ni le ministre de la Défense Sergueï Choïgou n’ont servi un jour dans l’armée”, font-ils remarquer.