Invasion de l'Ukraine: la Russie tente de recruter des commandos afghans

La Russie tente de recruter des commandos afghans pour la guerre qu'elle mène en Ukraine, rapporte mercredi le magazine américain Foreign Policy, citant des sources afghanes.

<p>Le président russe Vladimir Poutine et son ministre de la Sergei Choigu rencontrent des soldats pendant une visite d'un camp d'entraintement militaire près de Riazan, le 20 octobre 2022</p>
<p>Le président russe Vladimir Poutine et son ministre de la Sergei Choigu rencontrent des soldats pendant une visite d'un camp d'entraintement militaire près de Riazan, le 20 octobre 2022</p> ©Sputnik/AFP

Des membres du corps des commandos de l'Armée nationale afghane (ANA), formés par les États-Unis et leurs alliés occidentaux, ont ainsi été approchés par les Russes par le biais d'applications de messagerie telles que WhatsApp et Signal, précise le magazine sur son site internet.

À la suite du retrait des forces occidentales d'Afghanistan, en août 2021, quelque 20.000 à 30.000 volontaires de l'ANA ont été abandonnés à leur sort. Seule une centaine d'officiers de haut rang a réussi à quitter le pays. De nombreux autres ont dû se cacher des talibans pour éviter la prison ou l'exécution par les talibans.

Selon certaines sources, jusqu'à 10 000 commandos afghans pourraient désormais rejoindre l'armée russe. "Ils n'ont pas de pays, pas de travail, pas d'avenir. Ils n'ont rien à perdre", a déclaré une source militaire afghane.

Un ancien responsable des commandos afghans a affirmé à Foreign Policy qu'il croyait que la société de sécurité privée russe Wagner se trouvait deriière les efforts de recrutement d'anciens militaires des forces spéciales afghanes.

Wagnre, créée en 2014 par Evguéni Prigojine, un homme d'affaires proche du Kremlin, a fourni des mercenaires pour combattre dans des pays allant du Mali et de la République centrafricaine (RCA) à l'Ukraine.