Un présentateur russe s’amuse à menacer Londres avec des missiles hypersoniques : "Neuf minutes. Bonjour et au revoir Londres"

"Tout le monde devient hystérique aujourd’hui parce que le missile peut aller de la Biélorussie à Londres en neuf minutes", a déclaré le présentateur.

FILE - In this file photo taken on Wednesday, May 9, 2018, a Russian Air Force MiG-31K jet carries a high-precision hypersonic aero-ballistic missile Kh-47M2 Kinzhal during the Victory Day military parade to celebrate 73 years since the end of WWII and the defeat of Nazi Germany, in Moscow, Russia. As Russia bombarded Ukraine this week, military observers were left wondering about how many and what types of missiles Russia still has in its arsenal. In other words, how long can the Kremlin keep up the barrage? (AP Photo, File)
Les missiles balistiques russes Kinzhal ont une portée jusqu'à 2000 km avec une capacité nucléaire. ©Copyright 2018 The Associated Press. All rights reserved

Vladimir Solovyov, le présentateur de talk-show russe connu pour ses déclarations provocantes sur la guerre en Ukraine, s’est amusé des missiles hypersoniques russes dans une récente émission de la télévision d’État russe. "Tout le monde devient hystérique aujourd’hui parce que le missile peut aller de la Biélorussie à Londres en neuf minutes", a déclaré Solovyov. "Neuf minutes et 'Hello London' ! Ou encore mieux : Bonjour et au revoir Londres !" a ajouté le présentateur.

Cette déclaration est survenue après que le Ministère britannique de la défense a partagé son inquiétude concernant la présence de missiles Kinzhal situés dans un aérodrome près de la capitale biélorusse, Minsk. Le Royaume-Uni a exprimé qu’il craignait que le président russe Vladimir Poutine n’utilise le Belarus comme base de lancement pour de nouvelles attaques contre l’Ukraine. Les missiles balistiques Kinzhal ont une portée jusqu’à 2000 km avec une capacité nucléaire. Ils peuvent également échapper aux systèmes de défense aérienne.

En septembre dernier, le député russe Andrei Gurulyov avait tenu des propos plus ou moins similaires à ceux de Vladimir Solovyov lorsqu’il avait déclaré à la télévision d’État que si son pays attaquait le Royaume-Uni avec des armes nucléaires, il se transformerait "en désert martien en trois minutes".

Depuis le début de la guerre, le Royaume-Uni s’est positionné comme un soutien infaillible pour l’Ukraine. "Au cours de l’année écoulée, nous avons fourni des centaines de missiles, cinq systèmes de défense aérienne, 120 véhicules blindés et plus de 200 000 pièces d’équipement militaire non létal", a déclaré le gouvernement britannique.