Guerre en Ukraine : Alexander Douguine appelle à renverser Poutine après la défaite de Kherson

L'idéologue d'extrême droite est visiblement très déçu par la déroute de Kherson.

Alexander Dugin
Alexander Dugin ©AP

A Kherson, l'armée ukrainienne a repris le territoire aux Russes. Un revers pour Poutine qui ne plait pas aux défenseurs de la guerre en Ukraine.

L'idéologue ultra-nationaliste Alexander Douguine a appelé à renverser le président russe suite à la "défaite humiliante" à Kherson. Visiblement furieux, il a même laissé entendre que Poutine devrait être tué. C'est ce que révèle le média britannique, The Mirror.

Dans un long message publié sur Telegram, celui qui est aussi appelé "le cerveau de Poutine", a ouvertement critiqué le président russe, sans toutefois le nommer. Le message, énigmatique, a été supprimé depuis, mais The Mirror rapporte qu'il fait référence à un roman de James Frazer, "The Golden Bough", dans lequel un roi est tué car il n'a pas réussi à faire tomber la pluie durant une sécheresse.

LIRE AUSSI - "Vladimir Poutine attend désormais deux choses fort différentes"

"Nous donnons au dirigeant le pouvoir absolu et il nous sauve tous - le peuple, l'État, les citoyens - à un moment critique. Si pour cela, il s'entoure de merde ou crache sur la justice sociale, c'est désagréable, mais tant qu'il nous sauve... Sinon, le sort du roi de la pluie l'attend", a écrit Douguine, dont la fille a été tuée dans un attentat à la voiture piégée. "L'autocratie a aussi un revers. Totalité du pouvoir en cas de succès, mais aussi totalité de la responsabilité en cas d'échec".

Ce fervent défenseur de la guerre en Ukraine a poursuivi sa tirade en expliquant que chaque "vrai Russe" devrait se lamenter sur la situation : si les citoyens ne sont pas bouleversés par la reprise de Kherson, c'est qu'ils "ne sont pas russes", avance l'ultra-nationaliste. Un discours qui a de quoi enfoncer un peu plus Poutine, déjà critiqué par l'armée et les citoyens russes opposés à la guerre.

Toutefois, Het nieuwsblad indique que l'idéologue nie ces déclarations et a crié à la "Fake news".

LIRE AUSSI - Alexander Douguine, théoricien de l'eurasisme, ne voit que trois scénarios possibles pour l'issue de la guerre en Ukraine