Kiev réclame une réunion "immédiate" de l'Otan après la chute présumée d'un missile russe

L'Ukraine a appelé mardi soir les pays membres de l'Otan à convoquer un sommet "immédiat" à la suite des informations, non confirmées, selon lesquelles un missile de fabrication russe aurait touché la Pologne.

 Volodymyr Zelensky

"Une réponse collective aux actions russes doit être dure et fondée sur des principes. Parmi les actions immédiates: un sommet de l'Otan avec la participation de l'Ukraine pour élaborer de nouvelles actions conjointes, qui forceront la Russie à changer de cap sur l'escalade, et fournir à l'Ukraine des avions modernes", a déclaré le ministre des Affaires étrangères, Dmytro Kuleba, sur Twitter.

Auparavant, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a accusé la Russie d'avoir tiré des missiles sur la Pologne, membre de l'Otan, qualifiant cette attaque présumée, non confirmée pour l'instant, "d'escalade très importante". "Aujourd'hui, des missiles russes ont frappé la Pologne, le territoire d'un pays allié. Des gens sont morts", a déclaré M. Zelensky dans un discours à la nation. "C'est une escalade très importante. Nous devons agir", a ajouté le président ukrainien, dont le pays n'est pas membre de l'Otan.