Guerre en Ukraine: environ 30% du territoire ukrainien est miné

Environ 30% du territoire de l'Ukraine est miné suite à la guerre d'agression russe, a indiqué vendredi le service d'urgence ukrainien. La surface et le nombre de mines sur le territoire ukrainien se seraient décuplées par rapport à la période précédant la guerre.

La Russie a envahi l'Ukraine le 24 février dernier. Des mines antipersonnel ont été utilisées dans l'est de l'Ukraine dès le conflit qui a éclaté en 2014 entre les forces gouvernementales ukrainiennes et les séparatistes soutenus par la Russie.

Les opérations de déminage se poursuivent dans les régions de Kherson et de Mykolaiv, est-il ajouté. Plus de 8.000 kilomètres carrés doivent être déminés. Le président des services d'urgence, Serhij Kryk, a déclaré qu'il espérait que l'électricité serait rétablie dans les prochains jours dans les zones reconquises. Selon lui, il faudra plusieurs mois pour rétablir les infrastructures dans la région de Kherson.

Sous la pression des contre-offensives ukrainiennes, les troupes russes ont achevé leur retrait de la rive nord-ouest du fleuve Dnipro il y a une semaine, évacuant également la grande ville de Kherson, occupée depuis des mois. Selon les dernières données de la Campagne internationale pour interdire les mines (ICBL), la Russie a utilisé en Ukraine au moins sept types différents de mines antipersonnel proscrites par la communauté internationale.