Un sondage secret du Kremlin montre que la population russe ne soutient plus la guerre en Ukraine

Un site d’information russe est parvenu à mettre la main sur un sondage interne commandé par le Kremlin. Les données récoltées sont édifiantes.

-- AFP PICTURES OF THE YEAR 2022 --

Destroyed Russian armored vehicles line the street in the city of Bucha, west of Kyiv, on March 4, 2022. - The UN Human Rights Council on March 4, 2022, overwhelmingly voted to create a top-level investigation into violations committed following Russia's invasion of Ukraine. More than 1.2 million people have fled Ukraine into neighbouring countries since Russia launched its full-scale invasion on February 24, United Nations figures showed on March 4, 2022. (Photo by ARIS MESSINIS / AFP) / AFP PICTURES OF THE YEAR 2022
©AFP or licensors

Le site d’information russe indépendant Meduza a diffusé les résultats d’un sondage commandé par le gouvernement russe à propos de la volonté de poursuivre la guerre en Ukraine. Les enseignements sont sans appel : seuls 25 % des Russes interrogés veulent continuer la guerre et 55 % veulent parvenir à des négociations de paix.

En octobre, un autre sondage réalisé par l’institut indépendant Levada Center montrait des tendances similaires. Le directeur, Denis Volkov, a donné des précisions sur ces données à Meduza. D’après lui, la mobilisation partielle annoncée par Poutine en septembre dernier a été à la base des changements de mentalité dans la population. La guerre est ainsi devenue plus “réelle” aux yeux des Russes.

Par ailleurs, les résultats militaires décevants de Moscou auraient également accentué cette tendance.