Guerre en Ukraine : le Kremlin rejette les conditions de Biden pour des discussions avec Poutine

La Russie n'a pas aimé la proposition de Biden.

Russian President Vladimir Putin speaks to participants of the Second Congress of Young Scientists at Sirius Park in Sochi, Russia, Thursday, Dec. 1, 2022. (Mikhail Metzel, Sputnik, Kremlin Pool Photo via AP)
Joe Biden voulait rencontrer à une condition Vladimir Poutine (Mikhail Metzel, Sputnik, Kremlin Pool Photo via AP) ©Sputnik

Le Kremlin a rejeté vendredi les conditions évoquées la veille par le président américain Joe Biden qui s'était dit prêt à discuter avec Vladimir Poutine si ce dernier retirait ses troupes d'Ukraine pour mettre fin au conflit.

Le président américain "a dit de facto que des négociations seraient possibles uniquement après que Poutine sera parti d'Ukraine", ce que Moscou rejette "bien évidemment", a déclaré le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov. "L'opération militaire continue", a-t-il insisté.

Jeudi, M. Biden s'est dit "prêt" à parler avec M. Poutine si ce dernier "cherche un moyen de mettre fin à la guerre" en Ukraine. Il a fixé comme première condition un retrait des troupes russes.

"Si tel était le cas, alors en consultation avec mes amis français et l'Otan, je serais heureux de m'asseoir avec Poutine pour voir ce qu'il a en tête. Il ne l'a pas encore fait", a-t-il ajouté, lors d'une conférence de presse commune avec le président français Emmanuel Macron.

Tout en rejetant les conditions de M. Biden, M. Poutine "est et reste ouvert à des contacts, à des négociations, ce qui est très important", a affirmé le porte-parole du Kremlin. Mais les Etats-Unis ne reconnaissent pas l'annexion de quatre territoires ukrainiens revendiquée par Moscou en septembre, ce qui "complique de manière significative la recherche d'un terrain (d'entente) pour une possible discussion", a ajouté M. Peskov.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...