Est-ce véritablement de chars d’assaut dont l’Ukraine a besoin ? "Nous sommes actuellement figés sur un conflit de type Première guerre mondiale"

L’interminable débat sur la livraison de chars occidentaux à l’Ukraine semble être tranché, suite à l’accord de l’Allemagne. Le général Nicolas Richoux, ancien commandant de la 7e brigade blindée de l’armée française, fournit des précisions pratiques quant à l’impact futur de ces engins sur le champ de bataille.