Selon le Sunday Telegraph, il est escompté que le Premier ministre britannique Boris Johnson mette en garde les représentants de l'UE lundi que son pays est prêt à mettre fin à la période de transition du Brexit sans accord sur la future relation commerciale si les discussions sont dans l'impasse.

M. Johnson devrait insister dans une conférence vidéo que le Royaume Uni mettra fin à la période de transition pour négocier les arrangements commerciaux post-Brexit avec l'UE comme prévu le 31 décembre, défiant les appels multiples à une extension, signale le quotidien. 

Le Sunday Telegraph rapporte en outre que M. Johnson fera part à la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen et d'autres dirigeants européens, que le Royaume-Uni est prêt à devenir une nation commerciale indépendante en janvier "peu importe ce qu'il adviendra" lors des négociations avec Bruxelles. Il compte presser les autorités européennes d'agréer à un accord commercial d'ici la fin de l'été, selon le quotidien proche du parti conservateur britannique. M. Johnson mettra en outre en garde que son pays souhaite et est capable de mettre fin à la transition du Brexit sans accord sur l'avenir commercial si nécessaire, toujours selon le média. Les présidents du Conseil, Charles Michel, et du Parlement européen, David Sassoli, devraient aussi participer aux discussions prévues lundi. 

Le Royaume-Uni, qui est sorti politiquement de l'UE le 31 janvier dernier mais fait toujours partie du marché intérieur et de l'union douanière pendant une période de transition venant à échéance le 31 décembre prochain, s'est toujours refusé à prolonger cette période de transition, même après le ralentissement des pourparlers dû à la crise du coronavirus.